Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Autel Notre Dame de Paris - copyright Myrabella
Autel Notre Dame de Paris - copyright Myrabella

Combien de larmes et de sang versé a-t-il fallu pour que nos démocraties occidentales sortent de leur torpeur et décident de réagir timidement à ce qui se passe en Irak ? Les pratiques les plus abjectes qui se déroulent là-bas placent une fois de plus le monde au bord de l'abîme.

Combien d'horreurs perpétrées par les démons islamistes qui sévissent dans la région depuis 2006 ? 2006 ? Oui, voilà huit ans que la tumeur existe et qu'elle grandit sous le regard apathique des Grandes Puissances... prêtes à venir en aide aux terroristes en Syrie quelques années plus tard.

Oui, souvenez-vous, il y a à peine un an, les USA et la France étaient à deux doigts de mener des attaques contre le régime de Bachar al Assad. Horrible personnage que ce Bachar mais si l'on avait évincé le dictateur, plus rien n'aurait empêché les djihadistes de s'emparer de la totalité du pays et de toutes ses ressources. A l'époque, on était passé tout près de la catastrophe et l'on y avait échappé grâce à la solution diplomatique proposée par Moscou, mais aussi grâce à la position ferme du Pape François qui avait invité à prier pour que les bombardements n'aient pas lieu.

Au passage, il faut aussi rappeler l'embarras de Washington lorsque leurs alliés Frères Musulmans faisaient flamber les Eglises Coptes tout en massacrant joyeusement ceux qui se mettaient en travers de leur chemin. Autre lieu, mêmes pratiques !

Les bombardements sur la Syrie n'ont pas eu lieu, confirmant peut-être une fois de plus le mystérieux et tout puissant pouvoir de la prière. Je pense aussi que cet appel de Rome a montré la grandeur du Pape actuel mais aussi que l'Eglise Catholique n'est pas forcément dans la spirale déclinante où l'on voudrait bien la placer.

Le Christianisme n'est pas une religion désincarnée et abstraite prônant un désintérêt pour le Monde. Le Christianisme place l'Homme entre Dieu et une Création sainte et sacrée. L'Homme est puissant et co-créateur de la réalité avec son divin Père, chaque personne est responsable de sa part de Création et se trouve en lien organique avec l'ensemble.

Il est donc normal de prier pour le monde car la prière retisse la trame d'amour qui nous relie à notre Créateur. Parce qu'elle est un appel libre, la prière ouvre une porte entre le monde visible et invisible et invite l'Esprit à agir dans l'Histoire.

Et alors qu'on ne voudrait voir qu'une assemblée de vieux réactionnaires aux positions passées, il apparaît que l'Eglise fait soudain preuve d'une force et d'une justesse d'expression qui ne sont pas sans conséquence pour les fondements même de notre société.

Dans le dossier irakien, la fermeté du Vatican à condamner les exactions et à appeler la protection des populations touchées, même au prix d'interventions militaires, est remarquable.

Selon l'AFP « Pour le représentant du Saint-Siège à l'Organisation des Nations unies (ONU), il faut aussi dévoiler l'identité de « ceux qui fournissent des armes et de l'argent aux fondamentalistes, les pays qui les appuient tacitement ». L'évêque irakien, Mgr Rabban al-Qas, évêque d'Amadiyah, a quant à lui, accusé nommément l'Arabie saoudite. A l'antenne de Radio Vatican, il a demandé expressément l'aide de « l'aviation » américaine, « pour ne pas laisser le loup se mettre dans le troupeau pour tuer, manger, démolir ».

L'Arabie Saoudite ! Un régime autocratique et hypocrite inondant les fous de Dieu de leur pétro-dollars. Il sème la mort et la folie dans le monde au nom d'une idéologie atroce. L'idéologie wahhabite et ses dérivés prennent en otage l'Islam même et tout véritable musulman devrait la combattre avec la dernière énergie. Il est temps pour les Hommes de bonne volonté (toute religion confondue) de parler et d'agir fermement afin que le nom de Dieu ne soit plus souillé par le sang.

Il faut saluer les frappes chirurgicales de l'Armée Américaine tout en remarquant au passage que pour une fois, elles le sont réellement... chirurgicales ! Mais bien sûr ni les populations chrétiennes, ni les Yazidis ne présentent un intérêt économique direct.

Ce qui se passe actuellement en Irak et ailleurs est la conjonction de l'instrumentalisation du fanatisme et de décisions prisent au nom des intérêts des banques et des multinationales que je serais tenté de désigner sous le terme global de « Grande Corporation » tant la course au profit démentiel réunit toutes les entités économiques comme les têtes d'une hydre monstrueuse.

Non, il ne faut pas se flageller, non nous n'avons pas créé l'islamisme, non nous ne sommes pas responsables des actes barbares accomplis au nom du Dieu de l'Islam mais nous sommes coupable de notre indifférence à l'égard des populations locales, coupable de notre cupidité, coupable de jouer avec le feu et coupables de continuer d'enrichir les Etats terroristes au nom du lobbying pétrolier.

Nous avons mis en place une culture néo capitaliste du profit dans laquelle la vie humaine est de moins en moins importante, dans laquelle le profit justifie tous les moyens et toutes les compromissions, dans laquelle on parle des individus en terme de « force de production », chacun devenant une variable chiffrée dont la valeur est calculée selon la rentabilité. Cette mentalité, également dénoncée par le Vatican dans la guerre qu'il mène contre le néo-capitalisme déshumanisant, cette mentalité, dis-je, nous fait considérer notre prochain comme un numéro, une donnée chiffrée dont il ne faut pas s'émouvoir – d'autant plus si le prochain est géographiquement lointain.

Il est sans doute plus que temps pour les populations d'Occident de faire pression sur leurs gouvernements démocratiques afin que cessent les alliances malsaines au nom de l'intérêt économique, il est temps que les élus politiques reprennent le pouvoir qui se trouve actuellement aux mains des puissances financières, il est temps que l'Occident retrouve la grandeur spirituelle et morale qui donna naissance à l'Humanisme, aux Droits de l'Homme, à Bach, à Raphaël et à Notre Dame de Paris ! Pour reprendre les mots du père Boulad : « Il est temps que l'Occident retrouve son âme ! »

Occident, réveille-toi ! Détourne-toi de la voie mortelle sur laquelle tu t'es engagé ! Elle n'est pas une marche vers le progrès mais une abolition progressive de l'humanité. Par tous les moyens, par la prière, par la parole, par la manifestation, nous, peuple d'Occident aux origines multiples et aux opinions diverses, nous devons extirper le poison du « tout économique » et de l'indifférence. Nous devons réorienter nos sociétés vers la Transcendance, le Bien et le Beau, seuls sources de véritables progrès, de juste discernement et de fraternité réellement charitable.

PHOTO : autel de Notre Dame de Paris - crédits et droits Myrabella (Wikipédia)

Tag(s) : #Chronique du Lundi, #Politique et Géopolitique, #Histoires & Légendes

Partager cet article

Repost 0