Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jugement dernier et Salut universel (3/4) : tous frères dans l'Esprit

On a trop souvent considéré que le Salut dépendait de professer la doctrine « juste » alors qu'il est donné gratuitement. On a trop souvent oublié que le Salut était universel. En répondant à la haine par l'amour, aux ténèbres de l'ignorance par la lumière du don, au mal par le Bien, le Christ a sauvé chaque individu et le monde dans son entièreté.

La seule manière de conscientiser cela est de s'interroger sur la notion de Royaume.

Si on ne peut chosifier Dieu, le décrire comme un objet d'étude, du moins peut-on dire avec Saint Jean que Dieu est Amour et Lumière.

Donc quiconque manifeste cette Lumière et cet Amour, quiconque vit (ou a le désir de vivre) les Béatitudes est de Dieu, le manifeste, l'habite, fait partie intégrante de son corps mystique, fait partie de son Royaume

Sans doute que les frontières du Royaume et du Salut ne s'arrête pas aux institutions qui s'en revendique, ni même à ceux qui se disent chrétiens, ni même à ceux qui sont baptisés : « Partout où l'Esprit agit, dans l'histoire et l'univers, le Royaume est secrètement présent. »1

Le poète persan de l'amour divin, Jâlal ad-din Rûmi fait indéniablement partie du Royaume de Dieu, tout comme les millions de Musulmans qui vivent d'Amour et de Paix en relation à Dieu.

Et les grands penseurs juifs, frères aînés dans la Révélation, à la connaissance métaphysique si subtile, à la sagesse si bonne et si profonde.

Et les philosophes bouddhistes et taoïstes si dépouillés et habités de compassion qu'ils trouvent la pure lumière au cœur du vide.

Et les animistes à l'amour sincère pour la Création, à la vision sacralisée de la Nature, eux qui chantent les rochers, les vagues et l'envol de l'aigle.

Et... les athées ? Oui, même les athées qui luttent contre leur égoïsme au nom d'un quelconque principe philosophique, d'une aspiration à la fraternité ou d'une volonté d'humanité. Même eux font partie, à leur insu, du mystérieux Royaume Universel, corps invisible de Dieu présent sur Terre.

Saint Irénée de Lyon de le résumer parfaitement : « Car là où est l'Eglise, là est aussi l'Esprit de Dieu ; et là où est l'Esprit de Dieu, là est l'Eglise et toute grâce. Et l'Esprit, c'est la vérité. »2

Et le Pape Jean Paul II de surenchérir : « L'Esprit se manifeste d'une manière particulière dans l'Eglise et dans ses membres ; cependant sa présence et son action sont universelles, sans limites d'espace ou de temps. La présence et l'activité de l'Esprit ne concernent pas seulement les individus, mais la société et l'histoire, les peuples, les cultures et les religions. »3

Tous, nous sommes frères et sœurs dans le Dieu d'Amour qui s'incarna sur Terre pour briser nos chaînes, dissiper nos cauchemars et nous offrir le Salut éternel.

Certains en ont conscience, d'autres non mais tous, qui sommes plein de désir pour un monde meilleur et pour un accomplissement de l'être humain, tous nous formons la communauté des enfants de Dieu. (à suivre...)

1Olivier Clément, Sources, DDB, 2007, p 112

2Irénée de Lyon, Contre les hérésies, III, 24, 15

3Jean Paul II, Encyclique Redemptoris missio, 28

Tag(s) : #Théologie et spiritualité, #Eglise de Vie, #Regard Mystique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :