Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Etat Islamique, Michel Onfray et la réalité ontologique du mal

Le Catholicisme explique que tout bonheur vient de Dieu. Dieu qui est le Tout Autre est aussi éminemment présent et proche de nous. Il nous donne de manière gratuite et démesurée la joie et le bonheur si nous l'acceptons.

Or cette joie et ce bonheur ne se gardent pas pour soi, elles ne peuvent se vivre qu'en prenant soin de l'autre, pour se développer et briller, la lumière doit être partagée.

Le mal et le malheur viennent de ce que l'on se détourne de cette Vie pour adorer des coquilles vides, des choses qui n'en valent pas la peine (les idoles). Le mal et le malheur viennent de ce que l'on écoute les forces ténébreuses qui infectent le monde et se propagent parfois dans les coeurs et les consciences.

Les Catholiques savent que le mal n'aura pas le dernier mot, il n'est pas l'équivalent du Bien, une force opposée d'égale intensité, le Catholicisme n'est pas un dualisme. Mais tout de même, le mal existe. Pas comme un vague principe d’insuffisance mais comme une force active de malheur, de violence, de destruction et de mort.

Et le mal s'en donne à coeur joie en ces temps troublés. Les forces sataniques, car il faut les appeler pour ce qu'elles sont, sont déchaînées.

Dans cet article de la RTBF (VOIR ICI), l'on apprend que les démons de l'Etat Islamique utilisent le viol non seulement comme instrument pour terroriser la population, ce qui est une pratique de guerre malheureusement ancienne mais poussent l'abjection à le considérer comme un moyen pour se rapprocher de « Dieu », allant jusqu'à prier avant et après leurs atrocités :"De manière répétée, les dirigeants de l’EI mettent l’accent sur une interprétation restrictive et très sélective du Coran et d’autres règlementations religieuses afin de, non seulement justifier la violence, mais également d’élever et de célébrer chaque crime sexuel comme spirituellement bénéfique, même vertueux."

Le croyant sait que la prière ouvre une porte dans la conscience et le coeur. Contrairement à ce que voudrait nous faire croire notre époque relativiste et fort peu au fait des réalités spirituelles, toutes les prières ne se valent pas, toutes ne mènent pas le priant au même « endroit », toutes ne relient pas à la même personne. C.S.Lewis disait qu'il commençait toujours à prier en demandant à Dieu de le guider pour que ce soit bien Lui qu'il prie et non, à son insu, quelqu'un d'autre. Oui les violeurs et les assassins de l'Etat Islamique sont en relation avec une puissante force spirituelle mais ce n'est pas celle du seul vrai Dieu créateur, c'est celle de l'Adversaire qui a juré de détruire l'Homme et la Création. Non, s'il faut se méfier de la tentation qui consiste à se perdre en bigoteries et voir le mal partout (obscurantisme), il n'est pas moins dangereux de le nier, comme notre époque décadente, relativiste et aveugle qui refuse de voir la réalité ontologique et spirituelle du mal.

Même Michel Onfray se doit de reconnaître que quelque chose ne va pas dans notre société. J'aurais mauvaise grâce à lui rétorquer qu'il a en partie contribué à créer ce monde dont il défend et promeut le nihilisme mais je ne veux pas l'attaquer aujourd'hui car j'approuve pleinement son intervention ci-dessous :

Tag(s) : #Chronique du Lundi, #Grande Guerre, #Politique et Géopolitique, #Islam, #Diable & démons

Partager cet article

Repost 0