Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pierre runique de Lingsberg, en Suède, datant du XIe siècle.
La pierre runique de Lingsberg, en Suède, datant du XIe siècle.

Depuis des siècles, les Vikings traînent une réputation de barbares sanguinaires. Depuis mille ans, on les voit tantôt au mieux comme des pillards sans scrupules, au pire comme des tueurs psychopathes répandant le meurtre et le malheur gratuitement. Il n'en est rien. Une grande partie de la mauvaise réputation des Vikings vient de l’Église qui fut la première victime des raids et coups de main opérés par ces Rois de la Mer. Souvenons-nous que la civilisation viking se manifeste pour la première fois lors du sac de l'église de Lindisfarne en 793. Il est vrai, par ailleurs, que la mémoire collective gardait un mauvais souvenir des invasions des ancêtres germains des Vikings aux premiers siècles de notre ère (Vandales, Burgondes, Teutons,...) qui eux semèrent la terreur au sein des populations conquises.

Mais quelques soient les raisons de la mauvaise réputation viking, les sources historiques nous apprennent qu'en réalité, les Vikings furent à l'origine d'une civilisation avancée qui n'a rien à envier aux plus grandes. Que ce soit en terme de récits, d'art, de droit, de sociologie, de culture domestique, d'économie, d'éthique et de religion, les Vikings sont arrivés au plus haut point de développement.

Trois caractéristiques de la société viking vont retenir notre attention : le lien à la nature, l'organisation et le culte de l'action. Ces trois caractéristiques sociétales vont se retrouver dans l'art à travers les motifs animaliers, la structure des oeuvres et le mouvement présent dans les compositions.

Le lien à la Nature

La Scandinavie est une région aux conditions rudes et à la nature grandiose. Les scandinaves cultivent un esprit pragmatique où chaque outil, chaque ustensile doit avoir son utilité. On ne trouve jamais aucun objet de décoration au sens strict. Chaque objet a son utilité quotidienne mais est souvent orné d'une riche décoration. L'environnement immédiat sert d'inspiration aux artistes et les animaux de la région (cerf, loup, ours,...) sont des motifs privilégiés depuis les siècles pré-vikings jusqu'à la fin de cette période.

L'organisation

A titre d'exemple de l'organisation politique et sociale : on peut retenir la Chronique du moine Nestor (XIIe siècle) qui raconte l'histoire des peuples slaves (Rus) : Les Slaves de l'époque se déchiraient en guerres interminables mais voyaient passer les Vikings dans leurs longues barques. Les Rus furent impressionnés par l'organisation, l'administration et la discipline qui régnaient chez ces explorateurs nordiques. Reconnaissant leur propre impuissance à se diriger, ils demandèrent aux Vikings de leur fournir des princes, ainsi naquit la Russie.

Par ailleurs, la littérature germaine en général et scandinave en particulier (connue surtout par les recueils islandais : l'Edda poétique) montre une structure mentale des plus élaborée. En effet, la poésie scaldique possède les règles formelles les plus complexes de toute la littérature occidentale. Prendre connaissance de la littérature scandinave, c'est déjà répondre par l'absurde à la question de la soi-disante barbarie des peuples du Nord.

Enfin, la religion scandinave possède également un corpus de légendes et une cosmogonie bien structurés qui n'ont rien à envier à leurs consœurs grecque, romaine ou égyptienne.

Dans les oeuvres d'art cette structure inhérente à la culture et à la mythologie scandinave se retrouve dans l'organisation de l'espace, l'agencement des motifs et la rigueur d'exécution.

Le mouvement

Outre l'organisation sur le plan social et juridique fruit d'une longue évolution, la société viking est, avant tout, une communauté d'explorateurs qui parcourt le monde d'Est en Ouest afin d'établir des comptoirs et des routes commerciales.

Les navires vikings (knarr) leur permirent de sillonner le monde d'ouest en est pendant plus de 250 ans et d'être parmi les plus grands explorateurs de tous les temps.

Ces prouesses, on les doit, à leur admirable talent de navigateur, à leur capacité à construire des embarcations capables de braver les hauts-fonds de l'Atlantique comme les fleuves intérieurs de la Russie. Le sens de l'aventure, de la découverte et de l'action inhérent à la culture scandinave d'alors se retrouvent également dans la vie foisonnante des compositions artistiques.

Tag(s) : #Europe, #Germania

Partager cet article

Repost 0