Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transhumanisme (13/20) : le monde glacé de la honte prométhéenne

Le posthumain n'est donc plus qu'un objet dénué d'âme, créé de toutes pièces par ses pairs et que la question du sens n'effleure plus : Les spéculations sur l'utérus artificiel veulent nous débarrasser de la rencontre hasardeuse de deux sexes... Quand la dépression tient à la seule recapture de la sérotonine, l'amour à la simple sécrétion d'ocytocine ou la moralité à l'état de notre cortex frontal, on se dit qu'il est vraiment inutile d'en appeler à l'ascèse philosophique ou aux subtilités de la cure psychanalytique pour régler le dysfonctionnement de la vie psychique. N'est-il pas préférable de recourir à la modification de l'humeur permise par les psychotropes en attendant les implants électroniques ? 1

Comment encore imaginer, dans cette mécanisation du vivant, alors que les généticiens, dans une démiurgie sans limite, prétendent assembler ou désassembler l'ADN qu'il y ait encore une place pour des préoccupations spiritualistes, vitalistes ou finalistes ? Dans le monde à venir, vers où que l'on se tourne, vers les progrès en IA ou vers la robotisation de l'être humain, l'ère transhumaniste est une ère glacée et totalement désenchantée où l'être humain tel que nous le connaissons n'a effectivement plus sa place.

Et dans le même temps, le transhumanisme, dans sa version matérialiste utopiste rejette tout projet d'accomplissement et de réalisation de soi (ce qui ne peut se faire qu'au prix d'une certaine assertivité) pour ne proposer qu'un projet de sortie de soi, de remodelage mécanique.

Jacques Ellul en 1973 avec une lucidité prémonitoire, ce n'est pas la technique qui nous asservit, mais le sacré transféré à la technique2

La profanation du sacré technicien, en s'appuyant sur la foi et l'espérance dans le Dieu unique, s'avère être la seule attitude susceptible de désamorcer le délire technologique actuel, et de renoncer aux fantasmes transhumanistes qui ne reposent que sur un rapport religieux à la technique.

On pense aussi à Günther Anders et à ses deux notions de décalage prométhéen et de honte prométhéenne.

La première notion explique que l'homme est toujours dépassé par les conséquences de ses innovations techniques : A l’opposé de l'utopiste, qui imagine un monde qu'il ne peut réaliser, l'homo technicus produit un monde qu'il n'est pas capable d'imaginer3 Quel est donc la part de responsabilité d'un savant soumis aux nécessités d'efficacité ? Et en l'absence de responsabilité, en cas d'application néfaste des découvertes scientifiques, à qui incombe la « faute morale » ? N'est-on pas pris dans une fuite éperdue en avant, condamné à réparer les dégâts provoqués par la technique par d'autres techniques et ce, dans un monde devenu tellement complexe que plus personne n'a de réelle vue d'ensemble ?

La deuxième notion clé d'Anders est celle de honte prométhéenne : confronté à l’extraordinaire efficacité de ses machines sans cesse plus performantes, l'homme ne nourrit-il pas une sorte de complexe d'infériorité ? Complexe dont il essayera de se défaire en reniant tout ce qui n'est pas son œuvre, à savoir les déterminismes naturels dont il essayera de s'affranchir jusqu'à l'extrême.

En tant que chrétien le transhumanisme doit être pensé avec le plus grand sérieux et la plus grande attention. Loin de se limiter à un apport technoscientifique, la philosophie transhumaniste nous oblige à repenser et à reformuler les bases théologiques et eschatologiques du christianisme : déification et finalité de l'homme, sens de l'Histoire, notion de personne, rapport au corps, identité sexuelle et multiple, mystère de la Création, libre-arbitre, définition de la vie, importance de l'enracinement, de la vie symbolique, nature de l'Être, du Mystère, de l'écologie, de la vie en communauté, importance de la famille, de la sexualité vécue comme rencontre et non comme mécanisme...

1Jean-Michel Besnier, op.cit. p 128.

2 Jacques Ellul, Les nouveaux possédés, Mille et une nuit, 2003, p 316.

3http://technologos.fr/textes/gunther_anders.php.

Tag(s) : #Transhumanisme, #Nihilisme, #Athéisme, #Scientisme

Partager cet article

Repost 0