Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Angel Rescues Peter from Jail_Raphael-Raffaello Sanzio_c.1514
Angel Rescues Peter from Jail_Raphael-Raffaello Sanzio_c.1514

Pierre était donc en prison, mais la prière ardente de l'Eglise montait sans relâche vers Dieu à son intention. Hérode allait le faire comparaître. Cette nuit-là, Pierre dormait entre deux soldats, maintenu par deux chaînes, et des gardes étaient en faction devant la porte. Mais, tout à coup, l'ange du Seigneur surgit, et le local fut inondé de lumière. L'ange réveilla Pierre en lui frappant le côté : « Lève-toi vite ! » lui dit-il. Les chaînes se détachèrent des mains de Pierre. Et l'ange de poursuivre : « Mets ta ceinture et lace tes sandales ! » Ce qu'il fit. L'ange ajouta : « Passe ton manteau et suis-moi ! » Pierre sortit à sa suite ; il ne se rendait pas compte que l'intervention de l'ange était réelle, mais croyait avoir une vision. Ils passèrent ainsi un premier poste de garde, puis un second, et arrivèrent à la porte de fer qui donnait sur la ville : elle s'ouvrit toute seule devant eux. Une fois dehors, ils allèrent au bout de la rue et soudain l'ange quitta Pierre, qui reprit alors ses esprits : « Cette fois, se dit-il, je comprends : c'est vrai que le Seigneur a envoyé son ange et m'a fait échapper aux mains d'Hérode et à toute l'attente du peuple des Juifs. » (Actes 12 ; 1 - 11)

Dans ce passage, l'ange qui fait évader Pierre est traditionnellement identifié à Saint Michel. Ange guerrier, le champion n'use toutefois pas de violence contre les gardes en faction. Alors qu'il aurait pu, sans difficulté, délivrer le prisonnier par la force, il se contente d'éblouir les gardes et de le faire sortir. Attention pleine d'amour et de douceur du monde angélique pour le monde des humains aveugles aux réalités spirituelles et éblouis par celles-ci.

Intervention angélique sur ordre divin, Dieu ne laisse pas indéfiniment ses serviteurs captifs.

Même si malheureusement de nombreux chrétiens ou défenseurs du Bien meurent dans les geôles des dictatures, la foi nous enseigne que la vie ne s'arrête pas à ce moment là. La Tradition donne également à Saint Michel le rôle du psychopompe, de celui qui escorte les âmes vers l'au-delà bien heureux : une manière radicale d'échapper à ses geôliers bien terrestres !

Mais qui est ce Pierre retenu prisonnier dans les geôles d'Hérode ? Le disciple choisit par Dieu pour établir Son Eglise ? Sans doute. Mais s'il en est ainsi, c'est que c'est Pierre qui a reconnu le Christ en Jésus : Arrivé dans la région de Césarée de Philippe, Jésus interrogeait ses disciples : « Au dire des hommes, qui est le Fils de l'homme ? » Ils dirent : « Pour les uns, Jean le Baptiste ; pour d'autres, Elie ; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes. » Il leur dit : « Et vous, qui dites-vous que je suis ? » Prenant la parole, Simon-Pierre répondit : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » Reprenant alors la parole, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Jonas, car ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et la Puissance de la mort n'aura pas de force contre elle. Je te donnerai les clés du Royaume des cieux ; tout ce que tu lieras sur la terre sera lié aux cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié aux cieux. » Alors il commanda sévèrement aux disciples de ne dire à personne qu'il était le Christ. (Mt 16 ; 13 – 20)

Autrement dit, quiconque reconnaît Jésus comme le Christ est Pierre, quiconque s'ouvre à l'inspiration d'En-haut pour prendre conscience que Dieu a marché sur la Terre et a détruit la mort, celui-là est une pierre sur laquelle Dieu peut s'appuyer pour construire son édifice de paix, d'amour et d'harmonie sur Terre.

Il ne s'agit pas ici d'adhérer à une religion particulière comme on prend une carte de membre d'un club ou d'un parti politique mais d'ouvrir sa conscience à la Présence, de reconnaître l'action de Dieu dans notre vie. Car Dieu est présent à chacun de nos pas, présent pour nous donner bonheur, paix et prospérité. Présent également pour nous soutenir et nous fortifier dans la détresse, l'angoisse, l'épreuve et le malheur.

S'ouvrir à cette présence de Dieu, c'est tisser un lien avec Lui, à chaque instant de notre quotidien, c'est vivre réellement en Lui.

Lorsqu'on arrive à un tel point d'ouverture, nos geôliers sont éblouis et l'Ange vient nous sortir de notre cellule pour nous mener vers la vie nouvelle.

Qui sont nos geôliers ? Nos blocages, nos fausses idées sur nous-mêmes et sur le monde1, nos peurs, nos angoisses, nos refoulements, nos jalousies, notre manque de confiance et d'espoir.

Nos geôliers sont aussi nos fausses idées sur Dieu : Dieu Père Fouettard, Dieu Guimauve, Dieu Spécifique à une Église... Car il n'y a pas de Dieu Catholique, de Dieu Orthodoxes, de Dieu Protestant ou d'une autre appellation. Il n'y a qu'un seul Dieu. Personne Trine située en dehors de la Création, formidable énergie de Lumière aussi présente en tous et en toutes quelques soient nos croyances ou nos non-croyances. Ce Dieu cherche notre assentiment et nos prières afin de pouvoir nous envoyer l'Ange et nous faire sortir de nos emprisonnements psychologiques et spirituels qui nous empêchent de grandir individuellement et collectivement.

1Au sujet d'eux-mêmes, nos contemporains oscillent entre d'une part, une dépréciation mortifère menant à la prison de la dépression, de la timidité et du repli sur soi et d'autre part, une arrogance vide et creuse d'un ego qui enfle et finit par tout écraser.

Tag(s) : #Eglise de Vie, #Saints, #Anges, #Saint Michel

Partager cet article

Repost 0