Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Thamdarul Gate" by ThreeDeee
"Thamdarul Gate" by ThreeDeee

Encore faut-il bien comprendre cette notion de combat qui mal assimilé mène au fanatisme et aux pires dérives.

Arrivé au bord d'un Jourdain infranchissable, l'Arche d'Alliance est portée au devant des eaux qui s'arrêtent net. Le peuple de Dieu peut alors franchir le fleuve à pied sec. De l'autre côté, Josué ordonne de pratiquer la circoncision chez tous les hommes, ce qui n'avait plus été fait depuis la sortie d'Egypte. Circoncision qui, chez les juifs, est le signe de l'Alliance avec Dieu.

C'est une nouvelle naissance. Moïse avait sorti le peuple de l'esclavage en Egypte en faisant traverser la Mer Rouge et devait le mener en Terre Promise mais le peuple s'était à nouveau écarté de Dieu lors de l'épisode du veau d'or. A présent, après 40 ans de désert, le peuple élu traverse un nouveau fleuve, renouvelle son Alliance et arrive enfin en Terre Promise.

Ainsi en va-t-il de notre progression spirituelle personnelle. Jamais la croissance ne se fait en ligne droite, sans épreuve. Mais en spirales ascendantes, repassant encore et toujours par les mêmes épreuves, les mêmes travers. C'est qu'il faut du temps pour nous débarrasser de nos schémas délétères, de nos pulsions entropiques chevillées à l'âme. Il faut du temps pour guérir de nos traumatismes, pour évacuer nos refoulements. C'est précisément parce que seul nous ne pouvons nous en débarrasser pleinement que Dieu se tient prêt, à chaque instant, à nous faire traverser déserts intérieurs et fleuves mortels. Il suffit de nous ouvrir à Lui et de le laisser nous insuffler sa force. Notre Alliance est alors renouvelée, nous sommes renforcés et les épreuves sont franchies.

Changement de perspective. Arrivé de l'autre côté, se dresse la citadelle de Jéricho aux murailles imprenables. Qu'est ce que cette citadelle habitée par un peuple impie ? Ne serait-ce pas une partie de nous-mêmes ? Cette partie qui se ferme, se renferme, se cloître sur ses propres certitudes erronées. Ce lieu intérieur fermé au monde, replié sur soi, coupé des autres. Mais ne symboliserait-elle pas aussi les cloisons placées par la sociétés : cloisons entre les sexes, entre les races1, entre les partis politiques, entre les sociétés, entre les religions,... Le nom même de Diable indique sa fonction : celui qui divise.

Car, d'un point de vue chrétien, il n'est pas anecdotique de tisser des relations. Non relations mondaines, hypocrites ou d'intérêt mais relations vraies, sincères, ouvertes. Quoique possédant de belles liturgies, il n'est pas faux de dire que le christianisme est plus une pratique de la relation qu'une religion. Dieu habite dans les relations inter-humaines, dans l'intérêt qu'on manifeste à l'autre, même négatif. Rien de pire d'un point de vue chrétien que l'indifférence, l'ignorance de l'autre si courante dans nos sociétés2.

La quintessence des rencontres et des relations est bien sûr celle que l'on fait avec Dieu. Une philosophie de la rencontre, une voie de l'ouverture vers Dieu, vers les autres, vers soi-même, telle pourrait être une manière de décrire le vrai christianisme. On est loin du comportement obtus des « chrétiens bien pensants » qui jugent, qui condamnent, qui se prennent pour Dieu et promettent les affres de la douleur éternelle à leur prochain.

Cela veut-il dire qu'il faille tout accueillir, tout accepter ? Certes non. Une liberté qui ne connaît pas de limite n'est plus une liberté mais un esclavage des pulsions ou une anarchie.

L'attitude juste qui est celle du chrétien est de juger les actions et non ceux qui les commettent. On juge et condamne le meurtre, on enferme le meurtrier pour protéger les autres mais on ne juge pas ontologiquement le meurtrier. D'ailleurs, si l'Eglise a proclamé la sainteté d'innombrables personnes connues ou inconnues, Elle ne s'est jamais prononcée formellement sur la damnation de quiconque3.

1Le terme et le concept même de race étant la première cloison bien sûr.

2Les réseaux sociaux et les jeux en ligne sont souvent décriés car proposant des rencontres virtuelles. Mais quelques soient leurs défauts, mieux vaut une rencontre virtuelle que pas de rencontre du tout.

3Dans le même ordre d'idée, il est dit que lorsque Moïse mourut, le Diable voulut récupérer son corps afin de l'utiliser à des fins idolâtriques. L’Archange Michel l'en empêcha, sans toutefois porter de jugement sur son frère maudit (Pourtant même l'archange Michaël, alors qu'il contestait avec le diable et disputait au sujet du corps de Moïse, n'osa pas porter contre lui un jugement insultant, mais il dit : « Que le Seigneur te châtie ! » Jude 1;9) Le vrai combattant de Dieu combat le mal avec la dernière énergie mais ne hait pas et ne juge point.

Tag(s) : #Bible, #Lectio Divina, #Judaïsme, #9 Preux

Partager cet article

Repost 0