Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Copyright Jennifer Page
Copyright Jennifer Page

Il existe un Empire qui n'a rien de commun avec les empires terrestres, modèles imparfaits de ce premier Empire immuable. Aux marches de l'Empire se trouvent des contrées sauvages, barbares et violentes. Des terres occupées et dirigées par des démons vomis par l'enfer. Afin de développer ces territoires, d'y répandre la civilisation et de défaire le Démon Sorcier qui y règne, l'Empereur envoya son fils, le Roi des rois.

Mais celui-ci se fit rejeter par la population opprimée qu'Il est venu délivrer et qui est subjuguée par les forces mauvaises qu'Il est venu combattre. Alors, par centaines de millions, des colons sont envoyés au travers des âges, comme autant d'avants-gardes de l'armée impériale qui arrive.

Fermiers, érudits, alchimistes, scientifiques, philosophes, prêtres, rois, prophètes, littéraires, orateurs, cartographes, artistes, soldats et chevaliers, chacun agit dans ce monde hostile selon ses capacités, selon ses forces. Le but est d'installer des avants postes, des points de lumière, de faire reculer le mal qui n'a de cesse de plonger ces terres dans le chaos. Le but est de préparer le terrain pour quand l'armée de l'Empereur viendra et instaurera définitivement un règne de justice et de miséricorde, de charité et d'équité.

Comme leur roi, ces myriades d'envoyés se heurtent à l'ingratitude et à l'incompréhension de ceux qui ont laissé leur coeur d'endurcir et s'obscurcir. Leur tâche est donc parfois ingrate quand ils doivent rappeler au monde la véritable nature des choses. Qu'ils parlent du Roi qui arrive et de la nécessité de bâtir en attendant et les voilà raillés. Qu'ils rappellent à leur contemporains la nécessité de se mettre au diapason, à l'écoute de la voix puissante du Souverain qui parle à travers les âges et les voilà souvent violentés. Car il est plus confortable pour la majorité de croire que tout se termine avec la vie présente, il est plus facile de vivre un futile « carpe diem » hédoniste ou de poursuivre l'illusion de son ego que de sentir le devoir impérieux de construire dans l'Eternité contre les forces de déliquescence. Il est infiniment plus facile de croire que « l'absolument bon et l'absolument mauvais dépendent de ce que fait la majorité. » Qu'il est doux, dans une société d'abondance, de se laisser aller aux ensorcellements du Démon Sorcier... tant que cela paye, pourquoi s'en priver ? « Mentir est parfaitement correct, mais il faut mentir avec une vraie finesse. Voler est parfaitement correct, si celui qui vole est assez honorable pour que, s'il est pris, on parle d'abus de confiance et non de vol. Il est même permis de haïr, si l'on peut déguiser sa haine sous les vêtements de l'amour assez habilement pour que la haine paraisse être de l'amour. Le concept darwinien du plus adapté a été remplacé par une philosophie du plus malin. Cette mentalité a provoqué une chute tragique des normes morales et la nuit de la dégénérescence morale ne cesse de s'épaissir. »1

Pourtant nos bâtisseurs ne sont pas seuls. L'Empereur leur a donné des armes invulnérables, des outils incassables pour mener leur mission à bien. D'abord, ils sont toujours en contact avec l'état major des armées impériales, ils reçoivent directement leur ordre collectivement et individuellement chaque dimanche et à chaque fois qu'ils se retirent en eux-mêmes pour y trouver une direction à prendre.

Ensuite, l'Empereur a des agents partout auxquels les bâtisseurs peuvent faire appel en cas de besoin. Invisibles et discrets, ces agents et messagers impériaux n'en sont pas moins toujours présents et efficaces.

En cas de blessure et de corruption par les enchantements maléfiques, les bâtisseurs peuvent aller se faire soigner, se réconcilier disent-ils, auprès de l'un d'entre eux qui demandera au Roi d'intervenir en personne.

Petit à petit, avec des avancée et des reculs, et malgré les apparences, le Royaume se construit et le Roi des rois approche...

1Martin Luther King, La Force d'Aimer, p 77, Casterman, 1965.

Tag(s) : #Jésus-Christ, #Esprit Chevaleresque, #Eglise de Vie, #Eschatologie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :