Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

3 contrevérités sur l'Eglise - Theresa Noble

Les contrevérités sur l'Eglise ne datent pas d'hier puisque déjà G.K.Chesterton s'en moque au début du XXe siècle mais reconnait qu'elles ont eu une influence sur sa conversion car, disait-il, qui peut croire qu'une institution qui existe depuis 2000 ans possède autant de tares. Des attaques si malhonnêtes doivent cacher quelque chose de beaucoup plus profond. Certaines de ces attaques ont la vie dure et chaque catholique se doit de les démonter inlassablement avec que rayonne la Vérité. En voici trois réduits en brèche par la soeur Theresa Noble sur le site Aleteia (VOIR ICI)

3 contrevérités sur l'Eglise

Souvent, ce n’est pas l’Église en elle-même que les ennemis de l’Église détestent, mais plutôt l’image erronée qu’ils en ont ».
Vénérable Fulton Sheen

Je suis convaincue qu’il y a quelque chose de réellement diabolique dans la rage que Mère Teresa provoque chez ses détracteurs. Récemment, j’ai écrit un article (en anglais) qui la défendait contre des mensonges répandus à son encontre. La section « commentaires » a été immédiatement remplie d’attaques vicieuses et méchantes. J’ai rapidement arrêté de les consulter.

Il est étonnant de constater à quel point les critiques émises à l’encontre de Mère Teresa sont virulentes, pleines de fiel ou de colère. Les articles critiquant le comportement de l’Église face à la crise des abus sexuels (des faits qui méritent bien plus la colère) sont souvent plus objectifs et neutres que ceux concernant Mère Teresa. C’est franchement dérangeant.

Beaucoup d’éléments dans l’Histoire de l’Église mériteraient d’être remis en cause. Pourtant, ce sont tout le temps les mêmes sujets, pourtant vus et revus (souvent des contre-vérités sur le plan historique), qui sont pointés du doigt, que ce soit par des « spécialistes » ou par le commun des mortels. Après cette expérience, je me suis demandé à quoi d’autre les gens pouvaient croire simplement parce que notre culture de la pensée unique, majoritairement anti-chrétienne (puisant ses sources dans la bigoterie anti-catholique) nous assène que c’est vrai ?

Voici quelques mensonges concernant l’Église catholique auxquels vous ou votre entourage croyez peut-être :

  1. Le pape Pie XII était-il « le Pape d’Hitler » ?

Après la Deuxième Guerre mondiale, de nombreux hommages à Pie XII affluèrent au Vatican, notamment en provenance d’organisations juives. Il fut admiré de manière quasi unanime pour son aide apportée à la communauté juive pendant la guerre. Mais le vent de l’opinion publique a commencé à tourner dans les années 60, à cause d’une pièce de théâtre, Le Vicaire, écrite par un protestant allemand et jouée dans le monde entier. Dans cette pièce, Pie XII est présenté comme un avide vaurien, complètement insensible à la cause juive. Par la suite, en 1999, un best-seller intitulé Le Pape d’Hitler a accusé Pie XII d’être antisémite et de mèche avec Hitler. La pièce et le livre eurent chacun une influence considérable sur l’opinion publique. Pie XII aurait-il dû ou pu en faire plus pour en venir en aide aux juifs ? C’est une question dont on peut débattre. Mais le taux de critiques dont il a fait l’objet est clairement injuste et fallacieux, s’accordent à dire ceux qui ont fait des recherches abouties sur la question.

  1. Les croisades étaient-elles du terrorisme chrétien ?

Barack Obama a ouvert (ou ré-ouvert pour la énième fois) cette boîte de Pandore en comparant les atrocités commises par Daesh aux croisades, insinuant par ce biais que les carnages actuels seraient une réponse défensive à un schéma d’agressions initié par les chrétiens. Or, nombre d’historiens ont fait remarquer que cette comparaison était inadéquate, avant tout car les croisades étaient des interventions de défense et non d’attaque. D’autre part, cela ne fait que peu de temps que les musulmans, ainsi qu’Al-Qaïda et Daesh, s’attribuent le rôle de victimes lors des croisades. L’Histoire est complexe et les croisades ne font pas exception. Des atrocités ont été commises des deux côtés. Mais quand certains empruntent la voie simpliste, du « tout noir ou tout blanc », qui consiste à vilipender les croisés et à prendre les musulmans pour des victimes permanentes des agressions chrétiennes, ils s’engagent dans une voie déplaisante qui mène à se servir de ce mythe pour justifier d’atroces violences. Sans parler du fait que c’est tout bonnement inexact.

  1. L’Église catholique est-elle contre la Science ?

Demandez à la plupart des gens ce qu’ils pensent de la relation entre Église et science et la réponse sera très probablement : « Galilée ! ». L’Église catholique peut difficilement passer outre cette controverse, malgré le fait que la science doive tellement à l’Église et à des scientifiques catholiques. De plus, cette controverse galiléenne est (ô surprise !) un peu plus complexe qu’on ne le pense. Bref, l’Église catholique n’est pas anti-science. La théorie du Big-Bang ? C’est un prêtre qui l’a émise pour la première fois. Gregor Mendel, un des pionniers de la génétique ? Un moine augustinien. Et la liste est longue… En résumé, ce point est globalement entièrement faux, pourtant c’est une contre-vérité qui perdure.

Évidemment, cette liste n’est pas exhaustive, beaucoup d’autres mensonges ou fausses informations concernant l’Église catholique circulent un peu partout. Mais moi qui avais pour habitude de rouler des yeux quand mon père spirituel défendait les croisades, je sais d’expérience à quel point les idées dominantes peuvent orienter nos points de vue sur l’Église. Et c’est alors à nous d’aller rechercher les faits. Il y a de fortes chances pour que ces faits réels nous poussent à nuancer nos points de vue et nous aident à défendre l’Église contre des attaques simplistes.

En prenant la défense de l’Église, je ne me fais pas pour autant l’avocate de l’indéfendable. Pas besoin d’aseptiser l’histoire de l’Église ou de cacher quoi que ce soit. Il y a des cadavres dans le placard, c’est un fait ! Aucune institution gérée par des Hommes depuis des siècles ne peut échapper à sa dose de scandales et de vice. Mais dans une société qui porte de plus en plus atteinte à notre foi, les catholiques ne doivent pas faire le dos rond à chaque attaque à coups d’arguments simplistes et stéréotypés. Aucun passage de la Bible ne dit que les chrétiens doivent se laisser marcher sur les pieds. Nous avons le droit d’indiquer aux gens quand ils se trompent, sans s’énerver, ne serait-ce que pour rectifier les contre-vérités, car ces mensonges se répandent vite…

Tag(s) : #Eglise de Vie, #Grande Guerre, #Illuminatis, #Histoires & Légendes, #Science, #Moyen-Age

Partager cet article

Repost 0