Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dieu au banc des accusés - C.S.Lewis : du grand Lewis !

Ce livre reprend 12 conférences de C.S.Lewis faites après la deuxième guerre mondiale. Elles traitent de sujet divers comme les miracles et les dogmes. L'une de mes préférées est celle du mythe devenu fait où comment les mythologies païennes préfigurent l'événement réel de l'Incarnation et de la Résurrection.

Dans « Science et Religion », Lewis démonte cette idée insupportable intellectuellement de l'opposition entre science et religion. Jamais les sociétés chrétiennes ne furent opposées à l'étude du réel, à la science ou ne vouèrent de culte particulier à la superstition. Pourquoi alors cette idée fausse d'un Moyen-Âge obscurantiste où l'on croyait à la terre plate ou au ciel étoilé tout proche de la Terre ? Qui répand ce genre de rumeurs et dans quel but ? Et Lewis de conclure sur l'étrange crédulité des athées.

Le dernier texte fait également réfléchir et interpelle de part son titre : « Nous n'avons aucun droit au bonheur ». Partant de l'exemple d'un mari qui quitte sa femme pour une plus jeune (qui quitte elle-même son mari pour lui) avec comme prétexte du droit au bonheur. Lewis pose comme question : le bonheur est-il la satisfaction d'un instinct (en l’occurrence l'instinct sexuel) au dépend de toute considération éthique et empathique ? N'est-ce pas vers cela que se dirige massivement notre société consumériste ? N'est-ce pas ce qui finira par tuer l'âme de notre civilisation et finira par la faire disparaître ?

C.S.Lewis, Dieu au banc des accusés, Raphaël, 2010

Tag(s) : #C.S.Lewis, #Théologie et spiritualité, #Eglise de Vie, #Esprit Chevaleresque, #société, #Scientisme, #Science, #Athéisme, #Mytho-Poésie, #Coin lecture

Partager cet article

Repost 0