Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Très belle homélie du père Boulad, sur un sujet capital, à laquelle je souscris pleinement :

Qu’elle est la différence entre un enfant et un adulte ? L’enfant est petit, et il sait qu’il est petit. L’adulte est petit, mais il croit qu’il est grand.
Quand on se voit par rapport aux pyramides, à la terre, à la galaxie, on est rien, mais on se croit quelque chose, c’est ça le problème, qu’elle illusion !

L’humilité ne consiste pas à se contorsionner en disant « je ne suis rien », non. Reconnaître ses dons, reconnaître ses qualités, reconnaître sa valeur tout en restant simple et humble, ça c’est l’humilité !
Dans le passé on a tellement dit aux Chrétiens : tu es pécheur, que l’on a développé chez les Chrétiens, un sens morbide de leurs péchés.
L’humilité ne consiste pas à se déprécier, à s’écraser, à s’amoindrir. L’humilité va se révéler face aux autres. Le test de l’humilité, c’est l’autre, c’est les autres. Et le grand danger, c’est de se comparer.
« Reconnaissons devant le Seigneur que nous sommes pécheurs. » Est-ce que nous y croyons ?

Je vais échouer pour être humble ? Dieu veut l’homme grand, mais que cette grandeur, l’homme ne la retourne as vers lui en disant : je suis grand !
La vierge est le modèle suprême de l’humilité, ne contorsionne pas en disant : ne fait rien, je ne suis rien, je ne peux rien, non ! Je fais de grandes choses, IL en fait de plus grandes encore, mais c’est Lui qui le fait à travers moi.
En fait, le secret de la véritable humilité, c’est l’humour : L’orgueilleux le vaniteux le prétentieux, tombent de haut. L’homme humble quand il tombe ne tombe pas de très haut…

Tag(s) : #Eglise de Vie, #Vertus & Vices, #Saints

Partager cet article

Repost 0