Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ci-dessous une méditation autour de Chesterton parue dans Aleteia.  Où il est question de modernité, de Moyen-Age et de rébellion. 

 

"De nos jours, nous voyons souvent mentionner le courage ou l’audace avec lesquels certain rebelle s’en prendra à une tyrannie séculaire ou une superstition désuète. Ce n’est pas faire preuve de courage que de s’en prendre à des choses séculaires ou désuètes, pas plus que de provoquer sa grand-mère. L’homme réellement courageux est celui qui brave des tyrannies jeunes comme le matin ou des superstitions fraîches comme les premières fleurs. Le seul et authentique libre penseur est celui dont l’esprit est aussi libre de l’avenir qu’il l’est du passé. Il se soucie aussi peu de ce qui sera que de ce qui fut ; il ne se soucie que de ce qui devrait être. "

Le monde comme il ne va pas, 1910, G. K. Chesterton

Dans cette citation, qui n’a rien perdu de son actualité, Chesterton nous dit qu’il y a quelque chose de profondément faux dans nos perceptions contemporaines. En général, tout ce qui nous rattache au passé est perçu par notre civilisation moderne comme mauvais, passéiste, réactionnaire. Quiconque évoque les penseurs d’avant les « Lumières » autrement que pour les critiquer est considéré comme un passéiste au mieux désuet, au pire susceptible de vouloir restaurer l’ordre ancien et allez savoir quelle dictature ignoble dont nous a heureusement débarrassé la modernité. (VOIR L'ARTICLE COMPLET SUR ALETEIA)

Tag(s) : #Moyen-Age, #Modernité, #Progressisme, #G.K.Chesterton, #Nihilisme, #Scientisme

Partager cet article

Repost 0