Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Détail du tableau "Dieu réprimandant Adam et Eve" de F. Zampieri (1625)

Le théologien Yves Semen remarque que la conception anthropologique chrétienne est centrale dans la théologie du corps de Jean Paul II. Le Saint-Père insistait en premier lieu sur la solitude originelle. Dans un premier temps, Dieu crée l’homme seul mais remarque rapidement que « Dieu dit : il n’est pas bon que l’homme soit seul (Gn 2, 18) ». L’homme fait rapidement la constatation, après avoir nommé les animaux, qu’il n’existe pas de créatures sur Terre capable d’entrer pleinement en relation avec lui : « C’est en ce sens que l’expérience de la solitude originelle est une préparation à la création finale de l’homme comme homme et femme. La création de l’homme n’est achevée que lorsqu’il est établi dans la dualité masculin/féminin. Et cette création apparaît comme une réponse à l’appel au don découvert par l’humain des origines comme constitutif de son identité. » (POUR LIRE LA SUITE....)

Tag(s) : #Théologie et spiritualité, #Nihilisme, #Transhumanisme, #Famille

Partager cet article

Repost 0