Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En tant que chrétiens, l’erreur serait d’avoir peur du transhumanisme au point de l’ignorer. L’erreur serait de se replier sur nos certitudes chrétiennes et de couper le dialogue. Non. Certaines innovations technologiques auront de toute façon lieu avec ou sans notre assentiment, d’autres sont positives et même souhaitables, il faut donc confronter la pensée transhumaniste de front, en vérité, et utiliser le discernement et l’intelligence pour confondre ses failles éthiques, morales et spirituelles.

Pour l’essayiste Franck Damour, auteur de la Tentation transhumaniste, c’est même une nécessité vitale afin de ne pas « laisser cette idéologie seule dessiner notre avenir, comme cela semble être le cas pour des acteurs de la nouvelle économie aux confins du numérique et du biologique qui, de la Californie aux rives de l’Asie, rêvent de faire de l’homme un être immortel ou à tout le moins de tuer la mort. Mais ce débat doit se tenir dans le cadre des règles de pensée communes, et non dans le cadre des règles de pensée du transhumanisme. Or, certaines thèses du transhumanisme s’installent peu à peu dans le langage commun par la mise en place d’un forçage des mots qui génère un forçage du raisonnement. (VOIR LA SUITE...)

Tag(s) : #Transhumanisme, #Nihilisme, #Science, #Scientisme, #Anthropologie chrétienne, #Eglise de Vie, #Famille, #Jésus-Christ

Partager cet article

Repost 0