Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

copyright Legio XXI Rapax

 

Dixième critique de mon livre sur le blog "Deux filles et un livre"... Merci à Oumaïma pour cet avis si positif !

 

Yares en contrariant les plans de la puissante sorcière Alara ne mesure pas le danger auquel il s’expose. La sorcière jura de se venger et ne cessera de le tourmenter des années durant.  Alors que l’on n’attend qu’une seule chose,  la confrontation entre Yares et Alara, l’auteur nous entraîne dans d’autres récits. Au moyen d’une narration alternée, l’auteur va développer plusieurs histoires en parallèle et introduire une variété de personnages tout aussi passionnants, Mercurius jeune et téméraire, Tarquini déterminé et cruel et bien d’autres qui on l’espère seront développés dans de prochains tomes.

On se sent totalement immergée dans la Rome antique, puissante et excessive avec son goût immodéré pour l’argent, la conquête et le sang. L’auteur mêle l’histoire de Rome, magie, mythologie, un mélange à priori déroutant mais qui fonctionne tout à fait. Les passages avec les Minotaures, Gryphons et autres créatures magiques seront un régal pour tout amateur du genre.

La littérature fantastique a tout simplement besoin de ce livre, surprenant, quelque part entre le roman historique et le roman fantastique. L’intrigue est complexe, les personnages sont attachants y compris la sorcière Alara car sa colère est l’expression de sa douleur, de la perte de l’être le plus chère à ses yeux. Les scènes violentes ne sont jamais gratuites, les scènes de combats ne s’étalent pas sur des pages et des pages, tout est parfaitement dosé. Sébastien Morgan sait ménager le suspens jusqu’à la dernière ligne qui vous laissera sans voix.

Au delà d’un récit d’aventure palpitant, le livre nous offre une véritable réflexion sur la citoyenneté. Le dévouement de Yares pour l’empire Romain est sans limite, son talent de guerrier et son courage font de lui un soldat indispensable. Malgré son courage et ses qualités indiscutables, le traitement que lui réserve certains puissants Romains est révoltant, il reste à leurs yeux un sauvage, un citoyen de seconde zone.

Nous remercions Sébastien Morgan pour nous avoir fait découvrir son premier livre. Le livre reçoit un très bon accueil, amplement mérité et on espère qu’il sera le premier tome d’une longue série passionnante.

SEBASTIEN MORGAN, LA FLECHE DU SCYTHE, 2016

 

Dixième critique de mon livre - Deux filles et un livre : La littérature fantastique a tout simplement besoin de ce livre !
Tag(s) : #Coin lecture, #Chroniques Merveilleuses, #Fantasy, #Rome, #Empire Romain, #antiquité, #Esprit Chevaleresque

Partager cet article

Repost 0