Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Legio VI - Bellegarde 2011 (Photo by D. Freschet)

 

Douzième critique de mon livre sur "Ma Lecturothèque" (VOIR ICI) :

L’Histoire mêlée à la fiction. Ajoutez à cela du fantastique, et vous obtenez un mélange qui a tout pour me plaire !
Dès les premières pages, on est plongé dans l’action, et le titre du roman est très évocateur puisque cette flèche entre en action dès le début, et elle va être le point de départ de l’intrigue.
On fait la connaissance de Yares et de celle qui sera son adversaire tout au long des années : Alara. En peu de pages, Sébastien Morgan plante le décor et nous présente les différents enjeux, les désirs (d’amour, de pouvoir, de vengeance…) des personnages, qui sont plutôt nombreux.
Il m’a fallu un peu de temps pour me plonger réellement dans le récit, mais j’ai tout de même apprécié ma lecture de la première à la dernière page. Il y a un bon rythme, on ne s’ennuie pas, et la fin est à la fois prenante et surprenante !
Il y a pas mal de protagonistes, et il est certain que parmi ceux qui m’ont paru un peu secondaires dans ce premier tome, il y en aura qui occuperont une place majeure dans la suite (comme Mercurius je pense).

J’ai toutefois deux points négatifs : il s’agit des fautes de grammaire, ainsi que la mise en page qui parfois est soudainement alignée à gauche alors qu’elle est habituellement justifiée.
De plus, si j’apprécie suivre différents protagonistes, il est dommage qu’ils ne soient pas nommés plus rapidement : si l’on comprend très facilement que l’on ne suit plus le même personnage, on a toutefois du mal à savoir de qui il s’agit car le nom n’est pas écrit tout de suite. Quand on ne les connaît pas encore très bien, ça porte à confusion, et je me suis retrouvée à me demander qui c’était, quelle était sa fonction ? Heureusement, plus on avance dans le récit, plus il est facile de deviner dès les premières lignes qui l’on suit.

Au final, nous avons là un bon premier tome, très prometteur pour la suite.
Même sans connaître l’Histoire sur le bout des doigts, on n’est pas perdu. Découvrir tous ces personnages et toute cette magie était très agréable. La fin m’a surprise et me donne encore plus envie de découvrir la suite.

SEBASTIEN MORGAN, LA FLECHE DU SCYTHE, 2016

Tag(s) : #Coin lecture, #Fantasy, #Histoires & Légendes, #Empire Romain, #antiquité, #Chroniques Merveilleuses

Partager cet article

Repost 0