Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

© P.RAZZO/CIRIC

Au lieu de porter un regard méfiant sur la société dans laquelle ils évoluent, les catholiques doivent agir dans le monde avec force et bienveillance.

Le monde et la société paraissent souvent avoir mauvaise presse dans la pensée catholique qui admet volontiers, à la suite de l’Évangile, que le Prince de ce Monde est Satan. L’erreur que les catholiques commettent parfois est de se défier du monde, d’y porter un regard méfiant. Au contraire de ce que prétendait la vieille hérésie gnostique, le monde est fondamentalement bon dans son essence.

Mais en réalité, le monde et la société sont malades et les catholiques sont appelés à en être les guérisseurs.

Rappelons que de nombreuses blessures frappent l’humanité depuis la séparation collective d’avec Dieu, cet événement à l’aube de l’Histoire que l’on appelle communément la Chute.

Coupés de la Source de lumière, nos sens se sont opacifiés, notre compréhension du monde s’est obscurcie et notre esprit n’est plus structuré ni organisé comme il le devrait.

Coupés de la Source du sens, nous sommes habités par un vide existentiel que nous tentons d’oublier par diverses addictions ou réflexes egocentrés.

Coupé de la Source de vie, nous sommes désormais soumis à la mort, à la souffrance, à la maladie. (POUR LIRE LA SUITE SUR ALETEIA)

Tag(s) : #Eglise de Vie, #société, #Modernité, #Histoire, #Théologie et spiritualité, #Jésus-Christ

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :