Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


L'Evangile de Marie est contemporain des Evangiles Canoniques. A sa lecture, on se demande pourquoi les fondateurs du dogme ne l'ont pas repris et inclus dans leur corpus de textes ? Que de choses auraient été différentes si l'Evangile de Marie avait été connu tout au long des siècles. A commencer par le machisme paternaliste qui aurait eu beaucoup moins d'emprise. En effet, dans cet Evangile, on apprend que Marie Madeleine aurait été la confidente de Yechoua, celle à qui il aurait confié les parties les plus spirituelles de son enseignement car elle aurait été la seule à avoir la maturité nécessaire pour les vivre de l'intérieur.
Et d'abord en quoi est-ce si étonnant, ne fut-elle pas la première à voir le Ressuscité après la crucifixion ?
Au-delà de l'anecdote, l'Evangile de Marie est une somme spirituelle. Le texte, admirablement traduit et commenté par Jean-Yves Leloup, nous donne à méditer sur le pourquoi et le comment du monde matériel et spirituel. Loin d'apporter des réponses toutes faites, il invite à l'intériorisation des paroles de l'Enseigneur. A lire de toute urgence.

Extrait

 

Pierre lui dit : « Puisque Tu te fais l'interprète
Des éléments et des événements du monde, dis-nous :
Qu'est-ce que le péché du monde ? »
L'Enseigneur dit :
« Il n'y a pas de péché.
C'est vous qui faites exister le péché
Lorsque vous agissez conformément aux habitudes
De votre nature adultère ;
Là est le péché. »

 

Qu'est ce qu' »agir conformément aux habitudes d'une nature adultère » ? Il s'agit d'abord d'agir conformément à des habitudes, à des modes de pensée qui, selon l'expression populaire, sont devenues comme notre « seconde nature », une nature qui s'est superposée à notre nature véritable, innocente, un revêtement de projections, d'a priori, de jugements plus ou moins hérités de notre entourage et que nous utilisons sans le moindre soucis d'analyse ou de vérification pour savoir si ce prisme à travers lequel nous décryptons le réel nous renseigne bien sur le Réel ou au contraire nous le cache. Le mot adultère n'a ici évidemment aucune connotation sexuelle... »

Tag(s) : #Coin lecture

Partager cet article

Repost 0