Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout comme les autres Evangiles, celui de Thomas est le genre de texte qu'on peut lire et relire ad vitam tant il recèle de trésors cachés. Au total 114 logia ou « paroles nues » attribuées à Jésus Vivant.
Ce texte, admirablement traduit et commenté par Jean Yves Leloup, montrera si besoin en était, que la tradition chrétienne possède en son sein une spiritualité riche et profonde.
Car l'Evangile de Thomas est avant tout une extraordinaire invitation à s'harmoniser en conscience avec le divin. Une harmonie qu'on ne peut vivre que par une pratique de l'ouverture de la conscience. Ouverture qui ne peut s'effectuer qu'en laissant couler l'Amour Universel au travers du Soi.


Verbum :

 

Logion 88

 

 

Les anges viendront vers vous ainsi que les prophètes,

Et ils vous donneront ce qui est à vous
Et vous aussi, ce que vous tenez dans les mains,
Donnez-le et dites à vous-mêmes :
Quand viendra-t-il le jour
Où ils recevront ce qui est leur ?

 


Commentaire

 

Chacun de nous a un ange, c'est-à-dire un niveau de conscience plus éveillé, mieux orienté que son niveau de conscience ordinaire. Être attentif à cette voix de l'ange comme à la voix des prophètes c'est partager de plus en plus leur vision et élargir la nôtre. Découvrir ainsi toute la lumière dont nous sommes capables.

Cette lumière qui nous est donnée alors, pour ne pas la perdre, il faut la partager, de même qu'on ne peut « garder » l'amour en nous qu'en le donnant. Il ne faut pas croire néanmoins que l'on donne quelque chose.
La gnose, comme la foi, ne se communique pas à la manière d'une varicelle ou d'un savoir. On en témoigne et devant ce témoignage, peut grandir chez l'autre la flamme qui y brûle déjà.

Tag(s) : #Coin lecture

Partager cet article

Repost 0