Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pensée orthodoxe se distingue d'autres pensées chrétiennes par son aspect résolument spirituel, voire mystique.
Dans ce petit ouvrage, Olivier Clément nous dresse les grandes lignes de la philosophie orthodoxe.  Le style est clair mais bien sûr concis, comme le demande cette collection Que Sais-je.
Ce livre donne, en tout cas, l'envie d'en savoir plus et de se jeter sur les autres ouvrages de l'auteur.

Verbum

"La Théosis

La déification est réelle: la lumière et la vie que l'Esprit nous communique désignent une présence ontologique de Dieu lui-même.  Mais cette présence est une pure grâce, par laquelle Dieu se révèle comme il le veut, quand il le veut, sans cesser d'être, dans sa révélation même, l'Inaccessible: voilé par la profusion de sa lumière... Plus l'homme, en effet, est empli de la lumière divine, plus il reçoit "l'identité par grâce", et plus la source de cette lumière lui apparaît au-delà, dans une bienheureuse altérité.  Plus Dieu est connu, plus il est inconnu (et il en est de même pour le prochain).  Tout entier Dieu est inacessible et tout entier il se rend participable, disent saint Maxime le Confesseur et Saint Grégoire Palamas.  La communion-participation est une épectase (saint Grégoire de Nysse), une enstase-extase, le dynamisme infini de l'amour.
Telle est l'antinomie que la pensée orthodoxe a su préserver..." 


Partager cet article

Repost 0