Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le monde est constamment irrigué par la Présence de Dieu qui régit, via ses esprits agents, l’ensemble de la Création, de l’infinitésimal microcosme au macrocosme universel.  Toutes les constellations sont sous la direction d’un régent, lui-même placé sous l’autorité suprême de l’Esprit Saint représenté par l’Impératrice dans le Tarot.  Ainsi sur la lame dessinée par Oswald Wirth, voit-on cette Impératrice majestueuse entourée de douze étoiles symbolisant les douze constellations sur lesquelles elle règne.

Toujours chez Wirth, l’Impératrice porte des ailes d’ange, on trouve également une aile figurée sur son trône dans le tarot de Marseille.  Ces ailes nous rappellent que l’Esprit Saint est souvent figuré par une colombe : « Jean rendit ainsi témoignage: J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe, et il demeura sur lui. » (Jean 1 : 32), Esprit qui est là depuis le commencement des temps, « La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu planait au-dessus des eaux » (Gn 1 : 2).

Accomplissant la volonté divine, c’est l’Esprit Saint qui va consacrer la chair de Marie afin qu’elle donne naissance au Roi des rois, le Christ symbolisé ici par l’aigle.  Christ-Aigle qu’il nous faut devenir à notre tour, en cultivant les vertus inspirées du Saint Esprit car la figure de l’aigle indique la royauté, la tendance vers les cimes, le vol rapide, l’agilité, la promptitude, l’ingéniosité à découvrir les nourritures fortifiantes, la vigueur d’un regard tendu librement, directement et sans détour vers la contemplation de ces rayons, que la générosité du Soleil théarchique multiplie (Pseudo Denys, Œuvres Complète, Paris, 1943, 242).     

 

Après le Bateleur qui manifeste l’Unité du monde dans la diversité et le sublime destin de l’âme humaine, après la Papesse qui nous invite à pénétrer les secrets de la Nature qui nous entoure, voici venir l’Impératrice manifestant les forces nobles de l’Intellect souverain et de la Grâce divine qui ordonne, transmute et donne la Vie éternelle.  Car s’il s’agit de devenir par Grâce ce que Dieu est par Nature, encore faut-il que nous utilisions notre libre arbitre afin de tendre consciemment vers le sublime. 

Par les vertus du discernement et du détachement, par l’adombrement de l’Esprit, nous pourrons, à notre tour, porter notre propre sceptre surmonté d’un globe et d’une croix symbolisant la maîtrise de l’Esprit sur les passions, l’ascension de l’âme vers les régions célestes.

 

L’Impératrice, Esprit Saint et Mère Cosmique a, chez Oswald Wirth, la tête dans les étoiles mais son pied sur la lune, faisant le lien entre les régions les plus hautes de l’Univers et notre cadre de vie soumis aux émotions et aux passions, symbolisées par l’astre de la nuit.  L'Impératrice nous donne la force de dominer celles-ci afin de nous élever spirituellement.

Et s’il est de notre devoir, en tant qu’être humain, de nous élever en conscience vers Dieu, c’est pour notre propre évolution mais aussi pour celui de toute l’humanité car un sage qui se réveille répare la trame endommagée de l'Univers et favorise l'éveil de mille autres. 

L’Esprit Saint rend possible la manifestation de l’Ineffable, l’incarnation de la Lumière divine dans cet espace limité qu’est la Terre.  Qui se purifie lui-même, qui évolue personnellement, incarne la Présence et participe à l’évolution de l’ensemble     

 

La Lame de l’Impératrice est liée à la lettre hébraïque Guimel.

Tag(s) : #Art et Culture

Partager cet article

Repost 0