Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Antechrist.jpgPourquoi le 6 est-il répété 3 fois pour donner le 666 ? Sans doute doit-on y voir le principe du chiffre appliqué à tous les niveaux de l'être : corps – âme – esprit. La dictature de la finitude et du non sens établie, l'Antichrist peut étendre sa tyrannie totale.

 

Tyrannie sur le corps soumis à la faiblesse, à la maladie et à la mort. Mort aveugle et injuste, conséquence inique de la Chute, notre être profond créé pour l'Eternité n'était obligé de la subir. Car en ne s'ouvrant pas à l’Éternité, en la refusant librement, l'angoisse de la mort aura tôt fait de submerger l'être humain trop conscient de sa fragilité physique. Cette peur de la mort dont les Pères diront qu'elle est la plus terrible conséquence de la Chute, peur qui fige, angoisse qui mène à toutes les addictions pour se faire oublier. La terreur de la mort pousse à détruire d'autres vies afin d'engranger plus de ressources, plus de biens dans un réflexe cupide d'auto-préservation. Si nous étions libérés de la peur de mourir, que de mal serait évité.

 

La tyrannie sur les corps dans l'antique Rome, dans l'empire colonial chrétien et musulman, partout où l'esclavage détruit la dignité humaine. Avilissement de l'homme par l'homme dont se repait l'Ennemi du genre humain. L'Antichrist est incarné par tous les esclavagistes modernes, dans tous les signes qui réduisent le corps à un objet (prostitution, pornographie,...) ou au contraire dans ceux qui nient son existence (burqa, niqab, ...).

Esclavagisme dans les entreprises, sur fond de crise, où des salaires ridicules sont octroyés à des employés méprisés et remplaçables à l'envi.

 

La tyrannie du corps, le premier 6, détruit toute forme d'amour, de charité ou même d'empathie vis-à-vis de l'autre. Elle réduit le prochain à une donnée exploitable, un objet, une chose dont on peut user et abuser.

 

La tyrannie sur l'âme à chaque période d'obscurantisme : iconoclastes byzantins, talibans détruisant les bouddhas de Bamiyân, Inquisition putride, moralisme sec, puritanisme malsain, la tyrannie de l'âme vise à couper celle-ci de ses racines de lumière. Or les racines qui plongent dans la Source Trine produisent des arbres portant les fruits de l'art, de la joie, de la sérénité, de la profondeur de pensée, de la beauté, toutes choses que l'Ennemi abhorre car elles font reculer son royaume. Lui qui met en place deux tactiques d'asservissement de l'âme : l'obscurantisme superstitieux et l'avènement de l'idiocratie. Le premier est porté par le dévoiement de l'esprit religieux qui s'oppose à l'intelligence, à la raison, à l'imaginaire vrai (toutes des vertus qui viennent de Dieu) et la seconde est l'abrutissement de masse induite par la dose massive de platitudes et de vulgarités crachées par les télévisions du monde, Internet ou les jeux vidéo. Véritable poison de l'âme, il existe une contre culture nocive qui se distingue, non par un message contestataire construit, non par une vision du monde singulière, mais bien par une action involutive détruisant toute culture et donc toute civilisation.

 

La tyrannie de l'âme, le deuxième 6, détruit toute forme d'émerveillement et d'intelligence. Que ce soit en la censurant ou en la poussant dans les extrêmes de la déliquescence, la tyrannie exercée sur l'âme permet assécher les cœurs, de couper l'élan de désir vers Dieu ou d'installer une société de consommation qui va entretenir et amplifier la tyrannie du corps, chacun des trois éléments du 666 étant soutenu et amplifié par les deux autres.

 

La tyrannie sur l'esprit est la vision tronquée de Dieu, de Sa volonté et de Sa nature : répressions, tortures, châtiments, dolorisme, discriminations, machisme,... La liste est malheureusement interminable et douloureuse. Douloureuse car de la pulsion de l'homme pour Dieu devrait résulter des civilisations immortelles puisant leurs forces à la Source Immortelle.

Dans un retour de balancier, l'Homme a le réflexe de rejeter les images idolâtriques du Dieu terrible mais sombre alors dans un athéisme non moins catastrophique sur le plan de son évolution personnelle et collective. Il passe de la dictature de l’idole au refus conscient de son origine et de sa destination divine.

 

La tyrannie de l'esprit, le troisième 6 est peut-être le pire de tous car il bâtit des murs entre le Créateur et sa créature aimée. De Père-Mère aimant et personnel qu'Il est réellement, Dieu devient, dans l'esprit perverti, un surveillant d'école, un gendarme, un maton ou à l'inverse une énergie mécanique floue ou un grand néant. chaines-esclaves.jpg

 

Le triple 6 est une trinité blasphématoire et inversée. Plus qu'un symbole, il est une émanation vomie par l'abîme, centre spirituel de haine et d'involution. Force impie, énergie triple d'entropie bien présente dans notre univers, elle s'infiltre partout comme une tâche d'huile, de sorte que nous pouvons considérer que nous sommes réellement en terre occupée, parasitée. Nulle institution, nulle conscience, nulle époque, nulle civilisation n'est à l'abri.

Tag(s) : #Anges - Vertus & Esprit Chevaleresque

Partager cet article

Repost 0