Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

devenirsoimêmeDeux nouvelles chroniques de "Devenir soi-même" à rapporter.  D'abord celle du Père Christophe Levalois que je n'avais pas encore eu l'occasion de signaler.  Et ensuite, celle parue dans le Wolvendael Magazine du mois d'octobre.  Le Wolvendael Magazine est un toutes boîtes (full couleur et beau papier) distribué à 68.000 exemplaires dans le sud de Bruxelles.  Je reproduis ci-dessous in extenso, la chronique...

 

 

Sur le site du P.Levalois : Une belle et utile réflexion d'un chrétien d'aujourd'hui, se dit-on à la lecture de l'essai de Sébastien Morgan, blogueur avec le site Reliance universelle, intitulé Devenir soi-même - Chronique d'un chrétien du XXIe siècle (Le Mercure dauphinois, février 2013, chez Amazon). A vrai dire - je me permets de commencer par ce qui sera ma seule critique ! - le titre informe mal sur l'apport du livre. Il s'agit tout à la fois d'un plaidoyer inspiré sur la nécessité vitale pour notre société de se tourner vers Dieu pour ne pas disparaître, mais aussi d'une affirmation et d'une transmission d'une foi vivante qui s'appuie sur de solides bases théologiques.  (Pour lire la suite, c'est ICI...)

 

Dans le Wolvendael :

 

Conscient des crispations et des tensions qui habitent notre société, l'auteur de ce livre renvoi dos à dos l'athéisme militant et le fondamentalisme religieux. Dans un ensemble de réflexions touchant tous les aspects de l'existence, Sébastien Morgan propose une voie entre les deux extrêmes, celle d'un christianisme qui aurait retrouvé son essence, loin du moralisme sec.

Il ne s'agit pas ici d'un traité de théologie mais plutôt d'une évocation enracinée du message chrétien dans un style résolument vivant, personnel, libertaire, poétique et non conformiste.

Car devenir soi-même, c'est naître à soi-même, faire éclore le divin en soi : « A chacun de prendre possession de lui-même, à chacun de créer et d’innover sans cesse afin de se construire et de faire échec aux pensées préfabriquées.  A chacun de trouver sa place propre et unique, ses devoirs propres et uniques. »

Pour l'auteur, cette quête spirituelle initiée par tout le monde plus ou moins consciemment, n'est pas une quête égocentrique, une fuite du monde, un mysticisme fade et édulcoré. Au contraire, il s'agit d'une démarche radicale de transformation intérieure et par là même de transformation de notre rapport au monde, à l'art, aux autres.

Tag(s) : #Coin lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :