Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

wars.jpg

 

 

On entend souvent les tenants d'un athéisme dur dénigrer la religion ou plus généralement la spiritualité en développant l'argument selon lequel les religions seraient la cause de toutes ou d'une grande partie des guerres.

 

Ce cliché est battu en brèche par l'excellente « Encyclopedia of Wars » de Charles Phillips et d'Alan Axelrod sortie récemment aux éditions Facts On File Inc. Dans leur somme, les auteurs recensent 1763 guerres depuis les débuts sanglants de l'histoire de l'humanité. Sur ces 1763 conflits, seuls 123 ont eu une cause religieuse, soit moins de 7 % des conflits depuis que l'homme fait la guerre. Au niveau des victimes, moins de 2 % des personnes tuées en conflit le furent dans des guerres religieuses.

A titre d'exemple, l'Inquisition a fait 3,000 victimes en cinq siècles d'existence, l'ensemble des Croisades : de 1 à 3 millions de victimes. Or pour la seule Première Guerre Mondiale, on compte plus de 35 millions de victimes.

 

Les faits ne trompent pas : qu'on se place dans l'Antiquité, au Moyen Age ou à la Renaissance, les causes des guerres sont presque exclusivement motivées par l'appropriation de routes commerciales, de terres, de ressources... Bref, les enjeux géopolitiques, nationalistes ou ethniques comme cause de conflits priment dans une écrasante majorité des cas.

 

De même les génocides visant l'extermination totale des civils de la partie adverse n'eut quasi jamais de cause religieuse. Le pire d'entre eux, qui fit 100 millions de victimes, fut celui perpétré par l'URSS et la Chine Communiste, chantres de l'idéologie athée.

Preuve en est que, mis à part une petite minorité de fondamentalistes malades, la plupart des personnes s'étant définies comme religieuses dans l'histoire et actuellement, soit cette fois l'écrasante majorité de la population mondiale, ne

 

 

 

23679.jpg

considèrent pas que tuer est un devoir ou un acte sacré.

La cupidité, l'ethnisme, la soif de pouvoir et l'égoïsme sont certainement des causes de guerres plus systématiques que les religions qui en général combattent ces travers de la nature humaine.

Tag(s) : #Politique et Géopolitique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :