Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

hermetikfamaanwagen-3ad12.jpgAyant une certaine fascination pour les symboles et pour la pensée première des Rose-Croix, j'ai décidé d'entamer une série de réflexion sur ce sujet qui a fait couler beaucoup d'encre et remplira encore bien des mégas de fichiers « .doc »

 

Quiconque s'intéresse un tant soit peu à l'histoire de la spiritualité occidentale a entendu parler des Rose – Croix.

Le terme « Rose – Croix «  apparait au tout début du 17e siècle dans trois textes anonymes appelés : « La Fama Fraternitatis (1610) », « La Confessio Fraternitatis (1612) » et « Les Noces Chymiques de Christian Rosencreutz (1614) », ce dernier personnage étant présenté comme le fondateur mythique de l'Ordre.

Dans ces trois textes, l'Ordre Rose – Croix est présenté comme un ordre mystique tirant ses origines de la plus haute antiquité. On est face ici à une filiation du type de celle que pouvaient présenter Pic de la Mirandole concernant l'hermétisme et la Philosophia Perennis.

L'ordre Rose-Croix a-t-il réellement existé en tant qu'ordre organisé, transmettant de manière ininterrompue une initiation et ce, depuis la haute antiquité ? Cela parait historiquement improbable. N'est-il alors qu'une farce d'étudiant orchestrée, en ce début des années 1600, par Johan Valentin Andrea qui aurait créé une légende de toute pièce ? Légende récupérée ensuite par différents mouvements maçonniques désireux de s'entourer d'un voile de mystère ou de saupoudrer leurs rites de christianisme ? Cette vision me parait, par contre, malhonnête et bien réducteur.

 

Ces modestes réflexions n'ont pas pour vocation de relancer le débat historique. Il ne m'appartient pas de juger les ordres contemporains reprenant à leur compte avec plus ou moins de bonheur cette filiation hautement antique. Ce sujet a été longuement traité de part et d'autres et je ne compte pas m'immiscer dans cette vieille foire d'empoigne entre les détracteurs et les défenseurs de tel ou tel ordre. Le débat historique sur ce sujet ne m'intéresse vraiment pas. Ce qui m'intéresse ici, c'est « l'idée Rose-Croix », que représente-t-elle ? Qu'elle est sa valeur hier et aujourd'hui ?

 

Car enfin, canular, pamphlet religio-politique ou textes à réelles portées mystiques, la qualité littéraire des manifestes rosicruciens du XVIIe siècle n'est plus à démontrer, ainsi que leur force d'inspiration spirituelle et la pertinence décapante des idées qui y sont véhiculées. Voire l'étrange actualité de ces idées...

 

Dans les époques charnières, comme ce début de XVIIe siècle mais aussi comme en ce début de XXIe, l'idée Rose-Croix séduit un certain nombre d'Hommes de Désir en recherchent de Dieu et désireux de voir l'apparition de ce que Gerard Dorn décrivait en 1577 comme une humanité totale, composée d'hommes capables de participer à la rédemption du cosmos.

 

Avant tout, il faut noter que les textes rosicruciens ou l'idée Rose-Croix n'est en aucun cas une force opposée d'une quelconque manière au christianisme. Trop souvent dans la littérature ésotérique ou dans la fiction, la Rose-Croix est vue comme une assemblée de savants anticipant l'Esprit des Lumières ou la révolution scientifique des siècles à venir et s'opposant à un christianisme obscurantiste. Cette vision n'est vrai qu'en partie. Les premiers Rose-Croix croyaient que la science, l'étude des lois naturelles et l'évolution de la technique pouvaient améliorer la vie de l'Homme et lui permettre de comprendre l’œuvre de Dieu. Mais ceci  nullement en opposition avec le christianisme, tout au plus avec une certaine frange passéiste et obscurantiste de l’Église.

Loin d'être un appel à une spiritualité ou à un mode de vie dégagé des influences chrétienne comme certain ont pu le dire, la Rose-Croix est, au contraire, un plaidoyer pour une véritable christianisation de la société. N'oublions pas que Valentin Andrea, à qui l'on attribue souvent la paternité ou l'inspiration des premiers textes Rose Croix est l'auteur d'un « Christinapolis », roman où il décrit sa vision de la ville idéale... (à suivre)

Tag(s) : #Théologie et spiritualité

Partager cet article

Repost 0