Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’Initié sL-initie.jpge déroule au début du vingtième siècle dans le milieu, alors effervescent, de la Société de Théosophie.  L’un des nouveaux étudiants de cette fameuse école ésotérique, Broadbent, va rencontrer un homme remarquable, Justin Moreward Haig.

Celui-ci se décrit comme l’un des Initiés arpentant notre monde afin d’apporter aux autres bonté, compassion et connaissance.

L’Initié est un livre qu’on n’oublie pas.  Peut-être même que c’est l’un des rares ouvrages qui peut changer une vie.  Histoire vraie ou fiction ?  Peu importe.  Moreward Haig dégage cette présence qu’on imagine aux grands hommes, ce charisme flamboyant, cette aura du héros.

L’action se déroule dans un Londres quotidien, où les préoccupations sont identiques à celles de notre vie quotidienne contemporaine : recherche d’emploi, peine de cœur, mariage qui bat de l’aile, problème d’argent mais aussi questions existentielles, religieuses et mystiques.  Partout où Moreward passe, il laisse une étincelle de lumière, non à la manière prétentieuse et moralisatrice de celui qui prétend savoir mais en faisant preuve de l’humanité simple et transcendante de celui qui sait.

L’homme qu’on nous décrit a réalisé un tel équilibre en lui-même que ses considérations sur la jalousie, le fanatisme, l’envie et tout ce qui empoisonne l’existence, sont d’une fraîcheur déroutante. On ne peut s’empêcher de partager un peu de la sérénité de ce singulier personnage pour qui tout est si simple et limpide.  Car finalement, n’est-ce pas notre point de vue sur les choses et les événements qui fait de notre vie ce qu’elle est ?  

Loin d’être naïf ou new-age, cet ouvrage montre ce qu’est réellement la grandeur d’âme. Un livre qui fait du bien.

 

Extrait

 

« L'histoire — si je puis l'appeler ainsi — du personnage que je vais évoquer devant vous, est une histoire véritable. Son héros a bien réellement existé, quoique, connue je l'explique plus loin je sois contraint, pour plusieurs raisons, de cacher son identité. Si je souligne le fait de son existence, c'est que bon nombre de gens pourraient mettre en doute la possibilité d'atteindre le niveau de perfection morale qu'il avait incontes­tablement atteint et me regarder comme l’auteur d'une fiction plutôt que d'un récit véridique. D'ailleurs, l'homme dont je vais parler n'est pas le seul qui soit parvenu à un si haut degré d'évolution spirituelle. Non seulement beaucoup d'êtres comme lui vivent certainement parmi nous à l'heure présente, mais encore, si l'on ajoute foi aux documents de l'Histoire, il y en a eu dans le passé des centaines d'aussi grands, et même de plus grands que lui. Notre siècle «de lumière », il est vrai, cherche à nier ou à rabaisser le pouvoir surprenant de ces hommes; mais les penseurs sérieux qui se sont efforcés de percer le voile de la connaissance superficielle en viennent à conclure que le vieux truisme « il n'y a pas de fumée sans feu » s'applique opportunément à ce genre de faits. Au surplus, les dénégations et objections de notre prétendue « civilisation» ne sont pas le signe de la vraie culture, mais celui de l’ignorance. »

Tag(s) : #Coin lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :