Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

jeanne-d-arc-embrassant.jpgAvec l'arrivée du printemps et le redoux, toute une série d'animaux sortent de leur tanière pour déambuler dans la verte nature... à moins qu'ils ne choisissent nos villes et cités pour mener leur parade collective. C'est le cas de ces « manifestants pour tous » qui ont, une fois de plus, fait leur show ce dimanche. Si au moins, il se fut s'agit d'une grande transhumance, comme le bétail qui s'exile en masse en saison froide, on pourrait être débarrassé pour quelques temps de ces bestiaux là. Mais non, nos zèbres semblent décidés à occuper le terrain.

 

Parce que, franchement, dans cette histoire, la confusion et le ridicule le dispute à l'obscurantisme le plus idiot. Je n'ai absolument rien contre le fait qu'on se mobilise pour les sujets réels et graves (et Dieu sait s'il y en a), que du contraire, mais qu'on descende dans la rue pour manifester contre des fantômes ou pour le maintien des iniquités, cela me laisse pantois...

 

Car enfin, pourquoi manifestent-ils ?

 

Contre une Gestation Pour Autrui (GPA) toujours interdite en France et qu'il n'est apparemment pas question de légaliser ? Serait-ce donc une manifestation préventive, une frappe anticipée ? D'accord, je ne soutiens pas la marchandisation du corps qu'implique une GPA dérégulée. Mais quand même, nous ne sommes pas en Russie (pourtant conservatrice) où les agences proposant des mères porteuses sur catalogue font florès. Donc soit, soyons très vigilant et manifestons mais franchement, ce poisson-là, seule réelle cause à défendre dans cette manifestation, a été noyé dans le reste des revendications plutôt floues, délirantes, conspirationnistes et contestables. 

 

Contre le mariage pour tous ? Oui, soit... on a compris leur point de vue sous-tendu par ce vieux rejet culturel de l'homosexualité. Rejet tout aristotélicien avec sa compréhension orgueilleuse et absurde de la Loi Naturelle. Mais qu'on le veuille ou non, la loi est passée... On est en démocratie, on ne fait pas et défait pas les lois sous pressions d'une petite minorité qui défile. Qu'ils se présentent aux élections avec l'intention d'abroger la loi et ensuite on verra...

 

Contre la familiphobie ? Voilà autre chose. Comme si l'invention du terme islamophobie par les Mollah d'Iran pour anathématiser toutes critiques envers l'Islam ne suffisait pas, voilà que maintenant on a la familiphobie... Alors soit, la famille comme socle de la société, moi je veux bien.  Je suis même fort attaché à l'idée du couple fidèle et durable avec les enfants équilibrés et aimés. Mais franchement, serait-ce que le gouvernement Hollande ait fait la promotion de l'adultère (au passage vertement condamné par le Christ contrairement à l'homosexualité) ? Certes le Président ne montre pas franchement l'exemple en terme de vie de famille mais les frasques présidentielles n'étaient pas le thème de la manif. Ha non, bien sûr, car l'adultère, lui, est bien banalisé, voire valorisé et utilisé à des fins commerciales (on se souvient de la campagne de pub de la société Gleeden). Mais de cela, pas un mot bien sûr... Combien parmi les bons pères de famille qui défilaient dimanche à se gargariser intérieurement et hypocritement de leurs aventures extra conjugales ?

Et en parlant de familiphobie est-on sorti pour soutenir la lutte contre les abus sur mineur au sein des familles ? Non. Ce n'est pas assez familiphobe sans doute ? Et pour soutenir la lutte contre les violences conjugales, est-on sorti en masse ? Là non plus, pas assez familiphobe ? Et contre les mariages arrangés et les crimes d'honneur ? Non, toujours non. On esquive les vrais problèmes pour se concentrer sur du vent et des fantasmes.

 

Contre l'ABCD de l'égalité ? Voilà, à écouter les manifestants, le coeur du problème. Et je pense que cela l'est. Sous prétexte de combattre une supposée théorie du genre, on demande le retrait d'un manifeste destiné à combattre les préjugés et la mentalité patriarcale, archaïque et machiste. On se pare de bonnes intentions en mettant en avant les micro dérives sectaires de parents ayant joué les docteurs Mengele avec leurs enfants. Ici, des frappadingues ont caché à leur enfant son sexe, d'autres ont changé le genre de leur enfant... N'importe quel esprit censé s'insurgerait contre ces expériences psychiques sauf que dans l'ABCD de l'égalité, il ne s'agit absolument pas de cela ! Il s'agit de donner des outils pédagogiques afin d'éradiquer une fois pour toute le clivage arbitraire entre l'homme et la femme et son cortège de schémas, de préjugés et de petites blagues « innocentes » qui les entérinent. Non les femmes ne viennent pas de Vénus et les hommes de Mars (VOIR ICI le décryptage scientifique de certains préjugés), non les filles ne doivent pas jouer à la dinette pendant que les garçons jouent aux pirates, non il n'y a pas de métiers réservés aux hommes et d'autres aux femmes et non chacun n'a pas un rôle bien distinct à jouer dans la spiritualité !!!

La théorie du genre, qui en fait n'existe pas (VOIR ICI), n'est qu'un prétexte à une frange ultra réactionnaire qui se bat pour le maintient des schémas machistes et de l'ultra spécialisation des sexes afin d'induire que la place des femmes est à la maison. 

 

En fait, ces gens me font un peu penser à ceux qui manifestaient dans l'Amérique des années trente (KKK en tête) afin de maintenir l'ordre social de la ségrégation. Effectivement, et on le dit de plus en plus, il y a sûrement une comparaison à faire avec le Tea Party actuel.

 

On accuse le gouvernement français actuel de réveiller une fracture déjà présente en France. Autrement dit, le gouvernement ne devrait pas chatouiller le sentiment réactionnaire, antisémite homophobe et sexiste bien ancré dans la conscience française comme le sentiment raciste anti-noir était (j'hésite à utiliser le passé) présent dans celle de l'Amérique. 

« Pour ne pas choquer, pour ne pas faire de vague, ne faisons surtout rien.. » Et bien non. Quand il existe des mauvaises herbes enracinées dans l'inconscient d'un peuple, on ne peut que préconiser leur arrachement et leur remplacement par des graines saines.

Et le fait que la réaction soit telle qu'une certaine minorité descende dans la rue montre qu'il était plus que temps d'agir. 

 

  Mary-DC-capitol.png

PHOTO 1 :  Dante Gabriel Rosetti, Jeanne d'Arc, 1863

PHOTO 2 : Constantino Brumidi, La Vierge Marie - Mère Guerrière terrassant la tyrannie, l'inégalité, l'iniquité et la pauvreté, 1860

Tag(s) : #Chronique du Lundi

Partager cet article

Repost 0