Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

3645548393.jpgCette semaine, c'était l'anniversaire de la naissance au Ciel de Robert Amadou. (VOIR ICI)

Je n'ai malheureusement pas eu la chance de le connaître personnellement mais je reconnais en lui l'auteur majeur qu'il fut. Les écrits de Robert Amadou mêlent la rigueur de l'historien à la sensibilité mystique des vrais illuministes. Maître spirituel ? Je ne sais si l'intéressé aurait accepté le qualificatif, mais passeur de lumière Robert Amadou le fut certainement. Il laisse derrière lui une filiation variée d'Hommes de Désir qui ont su transmettre à leur tour la flamme vivante de cette noble quête propre à l'ésotérisme.

 

Quête de l'évolution de l'Homme, quête de l'Absolu, quête du mariage entre la personne et Son Créateur, l'ésotérisme, le vrai, auquel je préfère le terme d'illuminisme est le noyau et le sel des religions qui sans lui ne sont que formalismes vides et rigides. Prêtre et illuministe, Robert Amadou faisait partie d'une sorte d'Hommes devenus rares, ceux dont l'âme a été forgée par le feu de l'Esprit.

 

L'Esprit souffle-t-il en ce moment sur le Vatican ? On pourrait presque le penser avec les prises de positions du Pape François à l'encontre du pharisaïsme qui sévit depuis trop longtemps dans la vénérable institution catholique (VOIR ICI). Oui, la rigidité de l'esprit, le formalisme érigé en idéologie est sans aucun doute une maladie de l'âme qui cause des torts à ceux qui en sont atteints, autant qu'à ceux contre qui elle se porte.

 

La preuve, s'il en fallait encore, c'est la situation à l'égard des homosexuels en Ouganda où se prépare ni plus ni moins qu'un pogrom puisque chacun est invité par les médias et le pouvoir de dénoncer quiconque est suspecté d'homosexualité. Certains journaux vont jusqu'à publier des listes et des appels au meurtre sont lancés. Évidemment, c'est une fois de plus le fondamentalisme sectaire et religieux qui est à l’œuvre (VOIR ICI).

 

Car des malades de l'âme, il y en a beaucoup en ces temps tumultueux. Je m'étais inscrit sur une communauté Facebook intitulée « Chrétiens et musulmans, parlons-en convivialement (sic!) »... Je m'étais dit : « tiens des gens qui ont envie d'aller au delà de leurs différences et de mieux connaître leurs frères en humanité, allons voir ce qui s'y dit... »... Convivialité, tu parles... J'ai été abasourdi par le niveau de haine des échanges qu'on y trouve... La fraternité universelle, ce n'est pas encore pour tout de suite...

 

C'est donc une raison de plus pour continuer à y croire et œuvrer pour sa construction. Je pense que sans naïveté aucune, sans peur de l'autre, peur qui rejette mais peur qui fait aussi tout accepter, il faut aujourd'hui avoir le courage d'affronter les forces de la haine qui agissent dans le monde. Pour ce faire, il faut allier un esprit fort à un cœur brûlant. Esprit fort car il faut sortir à la fois de la haine (la combattre sans y sombrer) et de la pensée guimauve édulcorante.  Fermeté, stabilité et profond enracinement dans le Dieu d'Amour et de Force sont nécessaires pour que le cœur puisse brûler d'amour pour l'autre, voir l'image de Dieu en chaque être.

 

Confucius ne disait-il pas « Mieux vaut allumer une bougie que de maudire l'obscurité ? »

 

Belle lumière en tout cas que celle du blog de Frédérick Morvan dont je recommande chaudement la lecture. C'est un blog comme on aime et comme il en existe peu sur la Toile. On y trouvera des billets profonds, sérieux et animés par une fraîche ouverture d'esprit. Ce billet sur la tolérance non syncrétique me semble bien dans la continuité de cette présente Chronique du Lundi : VOIR ICI.

 

Enfin, ci-dessous, un peu de fraîcheur évangélique dans cette vidéo conseillée par un lecteur de ce blog que je remercie à nouveau :

 

 

Tag(s) : #Chronique du Lundi

Partager cet article

Repost 0