Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

hands_of_god_and_adam-400.jpgLe christianisme est la vie des forts !

 

«Mais concrètement ? Cette royauté céleste, cette création glorieuse ? N'est-ce pas abstrait tout cela ? » me demandera-t-on.

Pas pour celui qui le vit. Le christianisme n'est pas une religion abstraite, le christianisme n'est d'ailleurs pas une religion. Le christianisme est une ouverture de l'âme, une rencontre, un accueil. Accueil de soi, accueil du Monde, accueil de l'autre qui est prochain, accueil de l'Autre qui est Tout Autre.

Il n'y a pas de séparation entre le sacré et le profane car c'est la Vie tout entière qui est sacrée. Il n'y a pas de distinction entre le spirituel et le temporel car c'est l'Univers tout entier qui est sacralisé en étant offert à Dieu au quotidien.

Car tout le christianisme peut se résumer en une seule chose : la transformation du vécu quotidien. En permanence, le chrétien meurt et renaît à lui-même. En permanence il fait évoluer son regard. S'acclimatant peu à peu à la Lumière qui vient d'en Haut, le chrétien peut en percevoir les prémices dans la vie quotidienne, dans les relations humaines qui sont des trésors pour qui sait les percevoir, dans les synchronicités merveilleuses, dans les circonstances qui se mettent en place pour nous permettre d'exprimer le meilleur de nous-mêmes, dans ces êtres humains qui sont comme autant de parcelles de la Lumière ultime sans le savoir.

Certes Dieu est incommensurablement transcendant car infiniment (au sens propre du terme) au-delà de tout. Mais Dieu est aussi vivant et présent en permanence à nos côtés.

Non seulement, il a foulé la Terre comme un humain, partageant nos plus intimes souffrances mais surtout il est toujours présent et ce, jusqu'à la fin des temps.

Par ses énergies divines, Dieu est là. Et le chrétien va vivre cette réalité de plus en plus profondément, de plus en plus consciemment, de plus en plus intimement.

Non seulement dans le temps de la liturgie mais aussi à chaque instant, dans ses relations à autrui, dans son travail, dans la réalisation de sa vocation. Pour le véritable chrétien, la vie entière est liturgique car la vie entière est révélation du Royaume.

Saint Nikolai Velimirovic a pu ainsi écrire «  Notre religion est fondée sur l'expérience spirituelle, vue et entendue avec autant d'assurance que n'importe tout autre fait physique dans ce monde. Ce n'est ni une théorie, ni une philosophie, ni une émotion humaine, mais une expérience. »

Et le Patriarche Bartholomée de Constantinople de poursuivre « Le christianisme est une manière de vivre selon laquelle il existe un rapport direct et profond entre les dogmes et la pratique, la foi et la vie. Cette unité de la foi et de la vie implique que la réalité des vérités éternelles repose dans leur puissance expérientielle plutôt que le455px-StGeorgeDragonPforr.jpgur codification en une série de constructions idéologiques. La vérité est aperçue ; elle n'est pas comprise intellectuellement. Dieu est vu, Il n'est pas examiné théoriquement. La beauté est perçue, on ne spécule pas sur elle de manière abstraite. »  

Le christianisme n'est pas une religion où l'on voudrait accomplir des rites pour satisfaire ou apaiser un Dieu lointain. Le christianisme est une manière de vivre où l'on prend conscience de la présence éternelle de Dieu hic et nunc et de notre rôle à jouer dans la Création.

Le christianisme n'est pas une fuite de la vie quotidienne dans un spiritualisme abstrait mais une sublimation du quotidien dans l'accomplissement de notre vraie nature divine.

 

Imagine-t-on une plus grande force ?

Tag(s) : #Théologie et spiritualité

Partager cet article

Repost 0