Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

centralgalacticcorecloseup.jpgL'Univers n'est pas éternel. Longtemps, les paganismes ont cru que l'univers était éternel à l'image du monde divin. Toutefois, aujourd'hui les observations les plus modernes confirment ce que la Tradition chrétienne sait depuis toujours : l'univers a eu un commencement.

L'autre erreur fut de croire que l'acte de création était une expression de la nature de Dieu. C'était la position d'Origène pour qui Dieu crée automatiquement. Un peu comme si l'Univers émanait automatiquement de la personne même de Dieu. Mais cette conception est également fausse pour les Pères de l'Eglise. Car s'il y eut un commencement, un point de départ, un alpha, c'est parce que Dieu le voulu. Le Dieu Trine exhala la matière par un acte de Sa volonté. Il n'était pas obligé de le faire, sa nature propre, son essence, ne le force en rien. Mais Il eut la volonté de le faire. Pourquoi ? Qu'est ce qui motiva le Dieu Unique et Trine à créer l'Univers, les milliards de galaxie, les billions d'étoiles ? Qu'est ce qui motiva Dieu à modeler cet endroit si complexe, si riche que le terme même d'Univers ne lui suffit plus et qu'on l'appelle maintenant volontiers du terme de Multivers ?

 

Car quelle étrange et merveilleuse chose que cette Création munies de lois complexes s'agençant parfaitement les unes ou autres du microcosme au macrocosme afin que tout tienne et s'emboîte parfaitement !

Quelle singulière et impénétrable mystère que ce lieu où scintillent des milliards d'étoiles comme autant de grains de sable de lumière jetés sur une toile noire !

Quelle fantastique et incompréhensible miracle que cet endroit qu'on suspecte formé d'une infinité d'univers possibles comme autant de bulle de champagne flottant et dérivant dans la grande mer cosmique !

 

Ainsi est l'Univers, ainsi est la Création, pensée et voulue par Dieu. Et depuis des milliards d'années, elle évolue, se change et se transforme sous l'impulsion de Son souffle... vers quel accomplissement ?

 

Dieu créa librement afin qu'il y eut quelque chose plutôt que rien. Et si, un jour, nous finirons bien par comprendre en grande partie comment fonctionne la Création, nul ne saura sans doute jamais pourquoi Il la fit car la compréhension de Dieu restera à jamais inaccessible.

 

Ce qui est certain, c'est qu'Il la trouva « bonne » Sa Création. Bonne et belle, à son image. Tellement bonne et tellement belle, tellement infusée par Ses énergies, qu'elle ne peut avoir été créée qu'avec un amour dépassant l'entendement. Car contrairement à ce que certaines philosophies, sectes ou religions affirment, l'existence créée n'est pas une illusion, un phénomène sans grand intérêt aussi brumeux et intangible qu'un nuage d'été, aussi illusoire qu'un mirage dans le désert. Non, la Création est bien réelle et digne d'intérêt. Elle est une nouvelle essence complexe, un nouvel ordre d'existence soumis à Celui qui existe avant tous les siècles mais digne de son attention. Le monde créé possède son sens propre, ses propriétés et une autonomie voulue et respectée par Dieu.

 

Par amour donc, Dieu créa. Et comme toute Création, comme toute oeuvre d'art, elle se trouve en dehors de son Créateur, en dehors de l'artiste, radicalement en dehors. Dieu est radicalement transcendant, radicalement en dehors de l'Univers. Et pourtant, comme le soleil est en dehors de la Terre tout en l'inondant de sa lumière et de sa chaleur, Dieu darde ses rayons, ses énergies dans le cœur de chaque molécule et de chaque atome constitutifs de la Création. Dieu se trouve-t-il au ciel ? D'une manière imagée certainement, quoiqu'il serait plus exact de dire qu'Il se trouve par delà le ciel. Par contre, on trouvera Sa trace au cœur de la matière, dans Ses énergies faisant palpiter les noyaux atomiques, faisant tourner les hélices d'ADN.

 

L'espace et le temps commence avec le fiat du Big Bang et l'Histoire entame alors sa course vers son aboutissement.

 

Situé en dehors de Sa Création, Dieu est parfois appelé le Tout Autre.

Tout Autre ? Il l'est en effet. Totalement libre, totalement souverain, le mode d'existence de la Trinité est opposé à l'ensemble visible et invisible de la Créationunivers qui dépend de la volonté de Son Créateur pour exister. Ainsi l'affirmera Athanase : « Les créatures existent par sa grâce, sa volonté et sa parole... en sorte qu'elle peuvent même cesser d'exister si tel est le désir du Créateur. » (Athanase, Contra Arianos, I, 20 ; PG 26, 55A).

Tag(s) : #Théologie et spiritualité

Partager cet article

Repost 0