Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le christ chez Marthe et MarieIl y a des évidences qui n'en sont pas pour tout le monde.  L'égalité totale des hommes et des femmes aux yeux de Dieu en fait malheureusement partie.  Machisme, parfois éhonté, hérité de la très païenne Rome antique et qui perdura jusqu'à nos jours.  Certes l'Occident a connu des femmes haut placés, des reines, des impératrices, des abesses au grand pouvoir et des mystiques de renom mais la notion absurde de pêché originel et la tradition antique marquèrent durablement les mentalités.  Pourtant, si le bon sens et la générosité de coeur ne suffit pas, une lecture attentive des Evangiles montre, sans doute aucun que Dieu incarné sur Terre montra autant de déférence aux femmes qu'aux hommes.  Voici un très bon article du théologien Daniel Galland, paru dans la revue "Evangile et Liberté" :

 

« Jésus faisait route à travers routes et villages ; il proclamait et annonçait la bonne nouvelle du Règne de Dieu. Les Douze étaient avec lui, et aussi des femmes... » (Luc 8,1-2)


Deux versets d’évangile. Deux petits versets. On peut passer à côté. L’histoire n’est-elle pas intitulée dans la TOB : « Ceux qui accompagnent Jésus dans sa prédication » (un masculin pluriel, évidemment) ? Elle a mis des décennies à m’atteindre. Alors je la recopie : « Et aussi des femmes qui avaient été guéries d’esprits mauvais et de maladies ; Marie, dite de Magdala, dont étaient sortis sept démons, Jeanne, femme de Chouza intendant d’Hérode, Suzanne et beaucoup d’autres qui les aidaient de leurs biens. » (Luc 8, 2-8).

Des femmes avaient donc suivi Jésus en Galilée... (POUR LIRE LA SUITE)

Tag(s) : #Féminin sacré - l'Eglise et la femme

Partager cet article

Repost 0