Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Virgin-12-stars-Brussels-1.jpgRéalisant la fin dernière pour laquelle fut créé le monde, Marie devint sans doute l'être le puissant de l'Univers.

 

« Si Elle resta encore dans le monde, si Elle se soumit aux conditions de la vie humaine jusqu'à accepter la mort, c'est en vertu de sa volonté parfaite, dans laquelle elle reproduisit la kénose volontaire de son Fils. Mais la mort n'avait plus d'emprise sur Elle : comme son Fils, elle est ressuscitée et montée au Ciel, première hypostase humaine qui réalisa en Elle la fin dernière pour laquelle fut créé le monde. »1

 

Élevée dans les cieux par le Dieu d'Amour qu'elle accepta complètement en elle, elle surpasse désormais les anges les plus puissants dont elle devint la Reine :

 

"Il est digne en vérité de te célébrer, ô Mère de Dieu, bienheureuse et très pure et Mère de notre Dieu. Toi, plus vénérable que les chérubins, et incomparablement plus glorieuse que les Séraphins. Qui sans tache, enfantas Dieu le Verbe, toi, véritablement Mère de Dieu, nous te magnifions.2

 

Au-delà de l'iconographie touchante de la Vierge à l'enfant, Marie est celle par qui l'Ennemi du genre humain est défait. En elle, sonne le glas du mal antique, de la force d'entropie, de mort et de dégénérescence qui avait juré la perte du genre humain. En réalisant la sainteté à laquelle tous nous sommes appelés, elle repousse, au nom de l'Humanité, le Dragon-serpent.

 

Ce n'est pas pour rien que traditionnellement, on représente la Vierge adoubant Saint Georges. Le patron des chevaliers tire son pouvoir et sa légitimité de la Reine des Cieux, devenant le champion de l'espèce humaine.

 

Réjouis-toi Merveille inépuisable pour les anges
Réjouis-roi Blessure inguérissable pour l’adversaire

Réjouis-toi en qui l'Enfer est dépouillé
Réjouis-toi en qui nous sommes revêtus de gloire

Réjouis-toi en qui l'homme est relevé
Réjouis-toi en qui les démons sont défaits
Réjouis-toi tu foules au pied le maître du mensonge
Réjouis-toi tu démasques le piège des idoles
3

 

Il y a deux mille ans, Marie actualise la prophétie divine qui prédisait qu'une femme écraserait l'Ange déchu.

 

Je mettrai l'hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance. Celle-ci te meurtrira à la tête et toi, tu la meurtriras au talon. (Gn 3 ; 15)

 

Il ne faut pas chercher plus loin la raison pour laquelle les femmes sont toujours les premières victimes des intégrismes divers qui dénaturent la véritable spiritualité. Patriarcats machistes, enfermement des femmes derrière les murs ou les voiles, les préjugés ou les inégalités, autant d'expressions du poison satanique.

La haine du démon se porte naturellement vers celles qui sont de même sexe que Celle qui a provoqué sa perte en faisant entrer Dieu dans le monde.

 

Reine des Cieux et Mère de l'Humanité, elle préside à présent à la destinée de l'Humanité, la guidant vers son Fils. Ce pourquoi, elle est également la protectrice de l'Eglise Universelle en tant que corps mystique du Christ. Jouissant d'une proximité sans pareille avec Dieu, elle incarne la véritable gnose, la connaissance et l'intuition parfaite du Mystère.

 

Réjouis-roi ineffable Mère de la Lumière
Réjouis-toi tu as gardé en ton coeur le Mystère
Réjouis-toi en qui est dépassé le savoir des savants

Réjouis-toi en qui est illuminée la foi des croyants4

againstdragon.jpg

Issue de notre espèce humaine, réalisée pleinement, Marie porte en elle le mystère de notre destinée individuelle et collective. En elle réside aussi le rôle grandiose de la femme, rôle souvent occulté par les forces de l'ombre en dehors et dans l’Église qui craignent tant la femme que la féminité. 


1Lossky Vladimir, Essai sur la théologie mystique de l'Église d'Orient, ed. Cerf, Paris, 2006, p.190

2Hymne de Saint Jean Chrysostome chanté à chaque liturgie orthodoxe

3Hymne Acathiste

4Hymne Acathiste

Tag(s) : #Féminin sacré - l'Eglise et la femme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :