Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

tresor.jpgEn comparant les âmes à la vigne, le Christ nous demande de consentir à être sarclés. Or une âme est sarclée quand elle écarte d'elle les soucis du monde qui sont un fardeau pour nos cœurs. Ainsi celui qui écarte de lui-même l'amour de ce monde et l'attachement aux richesses ou qui tient pour détestable et méprisable la passion pour cette misérable gloriole a pour ainsi dire été sarclé, et il respire de nouveau, débarrassé du fardeau inutile des soucis de ce monde. (Saint Basile IVe siècle)

 

Tout passe. Nous venons au monde, nous vivons, puis nous quittons momentanément ce monde sans rien prendre de nos richesses et de nos médailles. Tout passe. Bien sûr il faut vivre, bien sûr tout le monde n'a pas la vocation d'être moine, bien sûr il faut mettre sa famille à l'abri du besoin, bien sûr chacun a droit à jouir des biens matériels et des plaisirs de ce monde.

Bien sûr... Mais le problème, c'est l'addiction. Addiction qui perverti notre recherche légitime de force intérieure en soif de pouvoir à jamais inassouvie. Addiction qui perverti notre aspiration légitime à la propriété privée en cupidité à jamais insatisfaite. Addiction qui entraîne l'accoutumance, plus on est cupide, plus on devient cupide... plus on a du pouvoir sur l'autre, plus on veut du pouvoir sur l'autre...

Comme un drogué prêt à tout pour sa dose, l'âme plonge dans le tourbillon du monde, dans les soucis du monde pour grappiller plus de richesses, plus de glorioles, plus de pouvoirs d'opérette... Si l'on avait conscience de ce qu'est réellement la vraie Richesse, le vrai Pouvoir et la vraie Gloire, cette course absurde nous semblerait tellement dérisoire et creuse... juste un peu de vent et un peu de bruit dans l'espace infini.

En réalité, tout vient du vide béant qui est en chaque être là où devrait se trouver le cordon qui le relie à Sa Source. Le problème c'est notre insécurité, le sens que l'on ne perçoit plus, le plein qui nous échappe. Alors pour combler le vide, on prend ce qu'on a sous la main alors qu'on devrait puiser dans le cœur. On se bat pour des bouts de métal ou de papier alors qu'on devrait se hisser mutuellement vers la Lumière.

Puissions-nous nous tourner un jour vers Celui qui est et non plus vers ce vide qui n'est pas et qui nous aspire dans des abîmes d'absurdité !

Tag(s) : #Théologie et spiritualité

Partager cet article

Repost 0