Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

 

A l'occasion de la sortie du « Hobbit », film basé sur le roman de J.R.R.Tolkien, le Figaro consacre un hors série à l'écrivain britannique. On y trouvera de belles et précieuses analyses sur le style et le fond de l’œuvre de Tolkien. On sait depuis longtemps que le Seigneur des Anneaux et le monde qu'il développa (la Terre du Milieu) tiennent moins du conte de fée que de la cosmogonie, de la mythologie et de l'inspiration théologico-poétique chrétienne.

En fait le Seigneur des Anneaux est aux contes de fées enfantins ce que sont les redoutables Kerubim aux puttis bouffis de la Renaissance, une force qui transperce l'âme de part en part et ne la laisse pas indemne.

Car la vraie mythologie, les vraies contes de fée, souvent sombres et effrayants, sont néanmoins porteurs intrinsèquement de la Vérité. Par les symboles qu'ils véhiculent, par le langage archétypal qu'ils mettent en œuvre, par la vie qu'ils charrient, ils aspirent leur lecteur et projette sa conscience dans un ailleurs. Non pas fuite du monde mais élévation de l'âme par transformation du regard porté sur le réel. Un monde chargé de féerie est un monde qui perd de son illusion mécaniste, un monde plus vivant, un monde qui est plus transparent à la réalité édénique et divine.

A lire d'urgence si l'on apprécie ou si l'on connait peu cet auteur et son œuvre grandiose.

Tolkien l'enchanteur
Tag(s) : #Coin lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :