Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

unefemme.jpgJe dois reconnaître que j'ai une affection toute particulière pour les ouvrages de Jean-Yves Leloup. Si au niveau de l'âme, le Christ s'est un jour imposé à moi comme une évidence salvatrice, c'est l'autobiographie de Leloup (L'Absurde et la Grâce) qui a parachevé au niveau intellectuel une conversion aussi soudaine qu’inattendue.

Ce que j'apprécie le plus chez cet auteur, c'est son parler vrai. Loin des abstractions intellectuelles mais également aux antipodes d'un sentimentalisme creux, Leloup a su me séduire. Cultivé, au verbe raffiné, on sent qu'il vit sa spiritualité Leloup. Ses mots, ses idées, sa verve est celle de quelqu'un qui sait de quoi il parle, quelqu'un dont l'âme a pu se hisser à un certain niveau de compréhension. Je le dis d'autant plus librement que, n'ayant jamais eu le plaisir de rencontrer l'écrivain, je ne pourrais être suspecté d'une quelconque Lelouplâtrie démesurée.

Bref, il y a des auteurs avec qui on se sent sur la même longueur d'onde et qui ont le chic de vous hisser jusqu'au sommet de votre propre réflexion.

 

Une femme innombrable ne fera pas exception à la règle. Ce « roman de Marie Madeleine » raconte l'histoire de cette femme qui ne finira jamais de fasciner. Pourquoi une telle fascination au cours des âges pour cette femme archétypique ? Simplement, parce qu'elle est sans doute la chrétienne par excellence. Marie Madeleine fut la première à voir le Christ ressuscité, par conséquent, elle est la première chrétienne. Pourtant, celle qu'on affubla de tous les noms d'oiseaux dû vaincre ses multiples démons intérieurs qui nous habitent tous. Et elle ne pu le faire que grâce à la présence de l'Amour absolu.

Cette histoire est celle de tous les hommes et de toutes les femmes, elle est celle de toute l'humanité luttant pour rejoindre le Créateur. Et elle est magnifiquement narrée par Jean-Yves Leloup dans ce livre qui vaut le détour !

 

Jean Yves Leloup, Une femme innombrable : Le roman de Marie-Madeleine, Albin Michel, 2009.

 

 

Tag(s) : #Coin lecture

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :